Forum de l'Association Agorat du Rat Domestique

Le rat => Génétique => Discussion démarrée par: Senalina le 21 avril 2011, 11:07:30 am

Titre: Dumbo
Posté par: Senalina le 21 avril 2011, 11:07:30 am
Coucou!

Allez, je vous mets à contribution! Je recherche à savoir ou est né le dumbo et pourquoi? Quelqu'un a t-il une piste?
Titre: Re : Dumbo
Posté par: pakita le 21 avril 2011, 12:39:38 pm
facile !!! dans les studios Disney !!  ;D

(http://www.cinemotions.com/data/films/0038/58/2/photo-Dumbo-1940-1.jpg)

 :jesors:
Titre: Re : Dumbo
Posté par: Utopya le 21 avril 2011, 12:50:27 pm
Alors c'est encore une question de crête neurale, comme nous avions vu pour le mégacôlon. Pour ceux qui n'avaient pas suivi, je referais un topo :

Dans le stade embryonnaire, les être vivants ont le long du dos ce que l'on appelle "crête neurale", qui crée des cellules qui vont migrer dans tout le corps et créer ce que va devenir le bébé (c'était un retard de cette migration qui empêchait les cellules nerveuses d'atteindre le côlon et créait la maladie du mégacôlon).

Pour ce qui est du reste, voici la traduction d'une partie d'un article de ratbehavior sur ce qui crée le dumbo : http://www.ratbehavior.org/DumboRatMutation.htm (http://www.ratbehavior.org/DumboRatMutation.htm)

Citer
Que sont les arcs branchiaux ?

([url]http://www.ratbehavior.org/images/EmbryoPharyngealArches.jpg[/url])
Diagramme de la migration des cellules de la crête neurale (flèches grises
épaisses) vers les cinq arcs branchiaux (I, II, III, IV, et VI. L'arc V dégénère).
(Adapté de Gilbert 1994, p. 284.)


Les arcs branchiaux sont des structures appariées qui grandissent de chaque côté de ce qui sera la tête et le cou du l'embryon qui se développe et qui fusionnent à la ligne médiane. Les arcs branchiaux se développent par la portion céphalique (tête) de la crête neurale (Fukiishi et Morriss-Kay 1992), qui est un tissu qui longe le dos de l'embryon et donne naissance à un grand nombre d'organes. Les arcs branchiaux produisent le cartilage, les os, les nerfs, les muscles, les glandes et les tissus conjonctifs du visage et du cou.

Les embryons de mammifères ont cinq paires de ces arcs branchiaux. Les deux premières paires donnent naissance aux os, aux muscles et aux nerfs de l'oreille, de la mâchoire et de la partie supérieure du cou. Plus spécifiquement, la première paire d'arc branchiaux donne naissance à deux des os de l'oreille moyenne (incus et malleus), à la mâchoire inférieure, aux nerfs et aux muscles impliqués dans la mastication, et aux muscles de l'oreille et vu voile du palais.

La seconde paire d'arcs donne naissance à un os dans l'oreille moyenne (stapes), à la majorité de l'oreille externe, aux muscles de l'expression faciale, aux muscles de la mâchoire et du cou supérieur, à une partie de l'os au dessus du larynx, et au septième nerf facial. Les trois dernières paires d'arc donnent naissance aux os, aux muscles, aux glandes (thymus, thyroïde) du cou et à aux voies de sortie du cœur.

Tout ce qui bouleverse le développement des premiers et seconds arcs branchiaux entraînera un développement anormal de certaines parties du visage. Un bouleversement implique n'importe quelle perturbation de la production, de la croissance ou du mouvement des cellules de l'arc au cours du développement : par exemple, une migration insuffisante de cellules de crête neurale dans les arcs branchiaux. Un bouleversement peut être causé par une mutation dans l'un des gènes impliqués dans le développement de ces arcs, ou par des facteurs externes comme les tératogènes durant la grossesse.

Lorsque le développement du premier et second arc branchial est perturbé, les arcs se développent anormalement, donnant naissance à une variété de malformations craniofaciales : les malformations de l'oreille externe, du canal auditif, de l'oreille moyenne, des pommettes, des mâchoires supérieures et inférieures, des muscles faciaux et des nerfs des expressions faciales (voir aussi Jacobsson et Granstrom 1997).

Citer
Exemples de gènes impliqués dans le développement d'arc branchial

Le TCOF1 est l'un des quelques gènes impliqués dans le développement d'arc branchial. Sa protéine, Mélasse, est exprimée plus intensément dans le premier arc branchial en période de développement craniofacial critique, incluant la formation et la fusion des arcs branchiaux avec le reste du visage (Dixon et al. 1997). La mélasse est impliquée dans la production de ARN ribosomique dans les préfusions de plis neuraux au début de l'embryogenèse (Valdez et al. 2004).

Un autre de ces gènes est le TBX1 ([url]http://cumc.columbia.edu/research/Faculty_Profiles/profiles/papaioannou_ve.html[/url]), dont la production a une large variété de fonctions. Il régule la migration des cellules de la crête neurale dans l'arc branchial postérieur, stabilise le bon modèle structurel de l'oreille moyenne et interne durant leur développement, régule le début du développement des muscles de la mâchoire et du cou, contrôle le bon formatage des cellules de la mâchoire, supporte la bonne prolifération des cellules destinées à devenir une partie du système de sortie cardiaque, et est requit pour la formation et la division entre l'aorte et l'artère pulmonaire (Moraes et al. 2005, Kelly et al. 2004, Xu et al. 2004).


Une anomalie de l'arc branchial peut-elle être provoquée ?

Oui.

Plusieurs tératogènes peuvent entrainer des oreilles basses et d'autres malformations des oreilles chez les rats, les souris et les hamsters. Les rétinoïdes (comme l'acide rétinoïque et la vitamine A), le cyclophosphamide et l'isotrétinoïne (Accutane) administrés durant la grossesse donnent naissance à une suite d'anomalies de l'oreille, l'oeil, les mâchoires supérieures et inférieures, et le palais, ressemblant au Treacher Collins et à d'autres syndromes du premier et second arc branchial (Emmanouil-Nikoloussi et al. 2000, Granstrom 1990, Granstrom et Kirkeby 1990, Granstrom et al. 1991, Jarvis et al. 1990, Mallo and Gridley 1996, Padmanabhan et Singh 1984, Poswillo 1975, Wiley et al. 1983).

Le diabète mellitus durant la grossesse peut aussi causer des malformations congénitales par un développement réduit des cellules de la crête neurale. De telles malformations ([url]http://www.medcellbiol.uu.se/research/safari,delad/Neuralcrest.html[/url]) incluent des oreilles basses, une petite mâchoire, de petites glandes du thymus, de la thyroïdiennes et parathyroïdiennes, et des anomalies du cœur et des grands vaisseaux. Ces malformations sont très similaires au syndrome DiGeorge chez les humains (Siman 1997, Siman et al. 2000).

Les autres animaux montrent-ils des anomalies du premier et second arc branchial ?

Oui.

Souris : Les oreilles basses (Lse = Low-set ears) sont une anomalie de l'arc branchial chez les souris qui est caractérisé par des oreilles mal-formées et mal-positionnées et des défauts de l'œil. Les souris Lse ont aussi une croissance réduite après la naissance et une viabilité réduite (Theiler et Sweet 1986). Le gène Lse chez les souris est situé sur le chromosome 7 (Eric et al. 1999).

Otani et al. (1991) signalent l'apparition spontanée de petites oreilles, certaines d'entre elles étant basses, dans une lignée de souris transgéniques. L'anomalie était asymétrique. Les souris affectées avaient aussi des anomalies de l'oreille moyenne, de la base crânienne, de la mâchoire supérieure, et des structures branchiales. L'anomalie était transmissible en tant qu'autosomique dominant, homozygote létal. On a retrouvé la trace de l'anomalie de l'oreille qui est un sous-développement du second arc branchial durant les 9ème et 10ème jour de gestation, du à un bouleversement du mésenchyme et une hémorragie dans la région du premier et du second arc branchial. La trace de l'anomalie a été trouvé dans une mutation du chromosome 10, B1-3, sur un site nommée Hfm (Cousley et al. 2002, Naora et al. 1994).

([url]http://www.ratbehavior.org/images/LSEmouse.jpg[/url])
Oreille droite d'une souris LSE de huit mois (gauche) et une souris témoin
(droite). L'entaille sur l'oreille de la souris témoin est une marque.
De Theiler et Sweet 1986.


Chiens : Haworth et al. (2001) ont étudié le TCOF1, le gène homologue du Treacher Collins chez les humains, chez 13 races de chien. Ils ont découvert que le TCOF1 a neuf différentes variations chez les chiens. L'une de ces variantes (C396T) est associée à un crâne large et une petite gueule (brachycépahlie) chez les chiens. Les auteurs suggèrent que cette mutation n'est arrivé qu'une seule fois dans l'histoire de la domestication des chiens.

La mutation dumbo est-elle une anomalie de développement du premier et deuxième arc branchial ?

Personne ne connait la réponse avec certitude car la mutation dumbo n'a jamais été étudiée en laboratoire.

Cependant, il y a de grandes similarités entre les caractéristiques des rats dumbos et les caractéristiques cliniques des syndromes du premier et second arc branchial chez les humains. Le rat dumbo a des oreilles mal-formées et mal-positionnées, une éventuelle petite mâchoire, d'éventuelles différentes dans la forme et la position des yeux, et un éventuel sous-développement des muscles qui font bouger les oreilles ou des nerfs qui les contrôlent, tout cela évoque fortement une anomalie du premier et second arc branchial.

Cela n'est pour l'instant qu'une hypothèse, bien sur. La réponse devra attendre de futures investigations de généticiens et de biologistes du développement. Les rats dumbos pourraient se révéler des modèles potentiels pour les anomalies humaines du premier et du second arc branchial.

Mars 2005.

Mise à jour 2010

Mise à jour, 2010 : Il semblerait que la mutation dumbo est effectivement une anomalie de développement du premier arc branchial !

Katerji et al. (2009) ([url]http://www.scielo.br/scielo.php?script=sci_arttext&pid=S1415-47572009000200030[/url]) ont examiné le développement craniofacial des rats dumbos. Ils ont découvert que les rats dumbos présentent des défauts quantitatifs dans les structures provenant du premier arc branchial : des perturbations dans le développement du cartilage et le début de l'ossification.

Ils ont examiné l'expression des gènes Msx1 et Dlx1 chez le rat dumbo durant la morphogenèse craniofaciale. Les gènes homéotiques Msx et Dlx sont exprimés à différents moment et à différentes endroits du développement du premier arc branchial, où ils accomplissent une variété de rôle.

Les auteurs ont découvert que les gènes Msx1 et Dlx1 s'expriment significativement moins durant la morphogenèse du rat dumbo que du rat témoin, indiquant que ces gènes pourraient être à la base du phénotype dumbo.

Titre: Re : Dumbo
Posté par: piwyangel le 21 avril 2011, 15:00:30 pm
Maintenant on dira plus "google est ton ami" mais "Utopya est ton amie !" ^^
Titre: Re : Dumbo
Posté par: Utopya le 21 avril 2011, 15:06:04 pm
 :mdr:  :-[
Titre: Re : Dumbo
Posté par: lolotte le 21 avril 2011, 23:57:29 pm
 :blupp:

en gros les dumbo sont des dégénérés mouahahahha ! (oui je suis méchante !!!!!! méchante !!!!  :rat-diable:)

* a que des standards dans la cage *

faut dire que statistiquement je n'ai pas eu de chance sur les 3
* 1 mort de pneumonie a 12 mois
* 1 mort de tumeur maligne et agressive a 12 mois
* 1 mort de tumeur maligne a 25 mois
Titre: Re : Dumbo
Posté par: Senalina le 22 avril 2011, 11:33:19 am
Devenir fan d'Utopya:

+1

Thank you!  ;D
Titre: Re : Dumbo
Posté par: Kitty le 26 avril 2011, 10:05:10 am
Ah c'est très intéressant comme article. Merci Utopya.  :)
Titre: Re : Dumbo
Posté par: KlaRA Desgaspards le 26 avril 2011, 19:42:04 pm
Cela veut il dire qu'ils seront plus vite sujet à des maladies du à ces malformation. Qu'ils risquent de vivre moins longtemps????? :(
Titre: Re : Dumbo
Posté par: Senalina le 26 avril 2011, 19:57:04 pm
C'est vrai que j'en suis venue à me poser la même question. Du coup avec le dumbo, y a t-il une chance qu'on fasse se développer d'autres malformations faciales non souhaitables pour l'animal?
Titre: Re : Dumbo
Posté par: Nebula le 26 avril 2011, 20:17:30 pm
Je parle avec aucune certitude, mais je pense que c'est un trait génétique fixé, depuis le temps et les générations. Donc à moins de reproduire un rat présentant justement des malformations, pas de risque majeur.
Titre: Re : Dumbo
Posté par: Utopya le 26 avril 2011, 21:38:53 pm
Oui je pense comme Nebula, à l'origine c'était une sorte de malformation par mutation génétique, mais maintenant c'est devenu quelque chose de stable. :)

Après, difficile de savoir avec certitude, mais a priori on aurait vu des cas de difformités depuis le temps ^^
Titre: Re : Dumbo
Posté par: piwyangel le 26 avril 2011, 22:12:29 pm
Bin de totue façon, le rat à la base il est agouti standard lisse... Donc tout les rats qui ne sont pas comme ça ont subit des mutation il y a p'tet longtemps :)
Titre: Re : Dumbo
Posté par: Utopya le 26 avril 2011, 23:15:59 pm
Ca c'est sûr ! Plus je traduis d'article sur les origines génétiques des marquages, couleurs, poils, etc, plus j'aime ma Jaina  ;D
Titre: Re : Dumbo
Posté par: KlaRA Desgaspards le 27 avril 2011, 09:17:20 am
J'ai personnellement eu trois dumbos, deux ont vécu deux ans et demi et près de trois ans. Mais Ignace le dernier avait tout juste deux ans. :(
Et mon bonhomme lui veut toujours des dumbos. >:(
Titre: Re : Dumbo
Posté par: Senalina le 27 avril 2011, 10:47:36 am
Après tout pourquoi pas, je fais bien une fixette sur les Husky  ;D
Avec près d'une trentaine de rats dans ma vie, j'ai jamais eu un seul dumbo  :mdr:
Titre: Re : Dumbo
Posté par: piwyangel le 27 avril 2011, 12:19:14 pm
Et bien, je n'ai jamais fait un rapprochement entre les décès de mes rats et le fait qu'il soient dumbo.

JE viens de compter et j'ai eu 3 standard et 3 dumbo qui ont dépassés les 2 ans
Dont la plus vieille qui était dumbo.

Et 8 standards et 4 dumbo qui sont morts morts avant leur 2 ans...

Donc chez moi les dumbo on meilleure santé :)
Titre: Re : Re : Dumbo
Posté par: Kitty le 27 avril 2011, 12:39:00 pm
Bin de totue façon, le rat à la base il est agouti standard lisse... Donc tout les rats qui ne sont pas comme ça ont subit des mutation il y a p'tet longtemps :)

Bon donc chez moi y'en a qu'une qui n'a pas muté alors... les autres sont tous des aliens  :mdr:
Titre: Re : Dumbo
Posté par: piwyangel le 27 avril 2011, 12:41:58 pm
Je pense meme que beaucoup de gens n'ont que des rats aliens :)
Titre: Re : Dumbo
Posté par: Utopya le 27 avril 2011, 13:10:49 pm
De toute façon même les rats agoutis standards lisses sont rarement agoutis sans le moindre point blanc, tous nos rats sont des mutants  ;D
Titre: Re : Dumbo
Posté par: piwyangel le 27 avril 2011, 13:46:07 pm
Eeeeeeet oué !

 :P
Titre: Re : Dumbo
Posté par: Kitty le 27 avril 2011, 14:39:34 pm
 :o on est envahi !!!!  :mdr:
Titre: Re : Dumbo
Posté par: KlaRA Desgaspards le 27 avril 2011, 19:30:41 pm
Bien sur.....les seul vrais sont ceux que l'on peux trouver dans les égouts. :blupp:
Titre: Re : Dumbo
Posté par: lolotte le 27 avril 2011, 22:26:53 pm
oué des rats dégénérés  :P