Auteur Sujet: Libellé (si possible) à modifier  (Lu 669 fois)

sw686

  • Invité
Libellé (si possible) à modifier
« le: 05 janv. 2009, 16:34:25 pm »
Bonjour,

lorsque q'un(e) internaute veut être notifié(e) des nouveaux sujets d'une section, la manipulation consiste à ouvrir cette section puis à cliquer sur le bouton "Notifier".

Un mini-problème : si l'internaute est déjà abonné(e) à ladite section, le bouton reste toujours avec le même libellé "Notifier", et seul le message de confirmation change, demandant si c'est OK pour la ... désincription.

Autrement dit, en voulant s'abonner deux fois de suite à une section (parce que l'on a oublié qu'on l'était déjà, cela arrive à tout le monde  :-[ ), on réslise en fait un désabonnement.

Si cela est techniquement possible, il faudrait que le bouton "Notifier" devienne "Dé-notifier".



Laurent.
« Modifié: 05 janv. 2009, 16:46:25 pm par sw686 »

Hors ligne lolotte

  • Grand Mamie Laulaute
  • Equipe Agorat
  • Agoratnaute érudit
  • ****
  • Messages: 9136
  • Manchote râleuse un jour ... toujours ^^
    • Mon site perso rat
Re : Libellé (si possible) à modifier
« Réponse #1 le: 05 janv. 2009, 17:10:52 pm »
Alors là, ça dépend de comment c'est foutu dans le code, c'est possible qu'on ne puisse pas  :-\. A vérifier, mais je ne promets rien. Ceci dit je comprends parfaitement le problème et c'est vrai que c'est désagréable !
TRADUCTIONS de RATBEHAVIOR : http://forum.agorat.org/index.php/topic,2170.0.html

Venez discuter avec nous sur le salon de discussion Agorat : http://forum.agorat.org/index.php?action=chat ;) ou cliquer sur l'onglet  CHAT

sw686

  • Invité
Re : Re : Libellé (si possible) à modifier
« Réponse #2 le: 05 janv. 2009, 17:50:53 pm »
Ceci dit je comprends parfaitement le problème et c'est vrai que c'est désagréable !
Ben .. quand on le sait, ce n'est pas grave, mais dans le cas inverse et si l'internaute est une personne pour qui l'informatique est une "science obscure", cela pourrait effectivement gêner.

C'est bien pour cela que je me suis permis de signaler ce fait.

Laurent.