Auteur Sujet: Mégacôlon  (Lu 33232 fois)

Hors ligne Utopya

  • Bébé Cadum
  • Agoratnaute en œstrus
  • ********
  • Messages: 2021
  • The Utopwet
    • Pandorat
Mégacôlon
« le: 11 févr. 2011, 12:30:31 pm »
Pour faire suite à la discussion sur le husky je vous montre ici ma traduction d'un article de ratbehavior sur le mégacôlon dont l'original est ici : http://www.ratbehavior.org/megacolon.htm

Citer
Pourquoi certains rats sont ils fléchés et ont des mégacôlons ? (http://www.ratbehavior.org/megacolon.htm)


Certains rats, surtout ceux fléchés, avec des côtés blancs ou avec des yeux vairons, développent une condition fatale nommée mégacôlon. Les rats atteints de mégacôlons ne peuvent pas extraire leurs excréments. Avec le temps, les excréments reculent dans le côlon, gonflant le ventre et causant finalement la mort. On rencontre aussi le mégacôlon chez les humains, où il est appelé maladie de Hirschsprung.

Une question fréquemment posée est pourquoi le mégacôlon chez les rats semble être associé aux zones de pigments blancs. J'ai fait quelques lectures sur le sujet et ai trouvé la réponse. Cela est lié à un une voie de développement courante étant de travers.

Chez l'embryon, les cellules neurales voient le jour dans bande le long du dos (appelée crête neurale) et migre vers le reste du corps durant le développement (fig. 1). Les cellules pigmentaires sont en fait un sous-ensemble de ces cellules neurales. Beaucoup de cellules neurales effectuent cette migration, tout comme celles qui créer les nerfs du côlon et celles qui vont dans l'oreille interne.

   
Fig.1 Migration de cellule de crête neurale du tube neural             Fig.2 Migration de cellules pigmentaires de la crête neurale chez l'embryon d'un rat après 18 jours (adapté de Wendt-Wagener 1961)

Si cette migration de cellule est retardée, ces cellules peuvent ne pas atteindre leur destination. Ainsi, il peut y avoir des zones dépigmentées (blanches) sur le corps, particulièrement les zones éloignées du dos comme la tête, l'iris, les pattes, le ventre, le bout de la queue et ainsi de suite (fig. 2) bien que la dépigmentation puisse aussi être étendue.

Une retard dans le migration des cellules neurales signifie que l'extrémité du côlon peut ne pas avoir de nerfs, ce qui signifie que l'animal ne peut pas contrôler correctement le côlon, entraînant le mégacôlon.

Les cellules de la crête neurale migrent vers l'oreille interne, où elles sont importantes pour l'audition. C'est pourquoi une mutation dans la migration des cellules peut parfois aboutir des tâches et des tâches blanches et à une surdité (comme chez les chiens et les chats).

La migration des cellules est un procédé complexe comportant de nombreuses étapes, et il y a beaucoup de raisons pouvant faire en sorte que ça fonctionne mal. Par exemple, les cellules migrantes suivent les "panneaux indicateurs" moléculaires qui leurs disent où aller dans le corps. Une mutation de ces panneaux, ou dans les récepteurs des cellules migrantes qui sont supposées "lire" les panneaux peut affecter la migration.

Les rats ne sont pas les seuls animaux où des mutations dans la migration des cellules aboutissent à des pigments blancs et des problèmes de côlon et d'audition. De nombreux autres animaux connaissent aussi ces mutations, et chaque mutation entraîne différentes constellations de symptômes liés... du rat fléché ou aux yeux vairons avec un mégacôlon, au poulain blanc atteint de mégacôlon (appelé syndrome létal du poulain blanc), aux humains avec une mèche blanche, des yeux vairons, une surdité et un mégacôlon (appelé Waardenburg de type 4 ou Shah-Waardenburg), aux furets sourds à tête blanche (aussi appelés Waardenburg), aux chiens et chats à la fourrure blanche et avec une surdité (comme beaucoup de dalmatiens). Tout cela résulte de mutations dans le procédé migratoire des cellules venant de la crête neurale durant l'embryogenèse.

Les mutations découvertes chez ces différentes espèces ne sont pas des mutations identiques, et la même espèce peut avoir différentes sortes de mutations affectant cette voie de développement, mais elles affectent toutes le même procédé sous-jacent.

Notons cependant que le mégacôlon peut être causé par d'autres facteurs (par exemple Lipman et al. 1998). Tous les rats fléchés n'ont pas de mégacôlon et on trouve aussi des mégacôlons chez des rats non-fléchés.

Si cela vous a plu et que vous voulez en savoir plus, voici plus de détails sur les mutations dans la migration des cellules pigmentaires.


Je suis en train de traduire un autre article sur le mégacôlon, je vous transmettrai la traduction si on y apprend de nouvelles choses :)

Hors ligne Senalina

  • Niark niark !
  • Contributeur
  • Agoratnaute en œstrus
  • ****
  • Messages: 2853
    • Les Voleurs de Miettes
Re : Mégacôlon
« Réponse #1 le: 11 févr. 2011, 12:45:03 pm »
Donc en fait, quand on dit que le blazed est un signe possible de mégacôlon, il s'agit d'un blazed qui n'a théoriquement pas lieu d'être? Ce blazed aurait dû être uni par exemple, mais la mutation a fait que la coloration n'as pas pu aller jusqu'à son terme?

Merci cochonette !

Hors ligne Utopya

  • Bébé Cadum
  • Agoratnaute en œstrus
  • ********
  • Messages: 2021
  • The Utopwet
    • Pandorat
Re : Mégacôlon
« Réponse #2 le: 11 févr. 2011, 12:53:57 pm »
En tout cas c'est aussi ce que j'ai compris. Mais après je pense que Nebula comprend mieux tout ça que moi :P

Hors ligne lolotte

  • Grand Mamie Laulaute
  • Equipe Agorat
  • Agoratnaute érudit
  • ****
  • Messages: 9136
  • Manchote râleuse un jour ... toujours ^^
    • Mon site perso rat
Re : Mégacôlon
« Réponse #3 le: 11 févr. 2011, 20:46:07 pm »
en tout cas ça rien a avoir avec la flèche original de nos husky décolorant qu'on sait que les lignées d'origine sont sans la maladie congénitale :p

Les BEW seraient touchés et pas particulièrement les albinos si j'ai bien tout suivi ...

Citer
Notons cependant que le mégacôlon peut être causé par d'autres facteurs (par exemple Lipman et al. 1998)

faudrait creuser ça !
TRADUCTIONS de RATBEHAVIOR : http://forum.agorat.org/index.php/topic,2170.0.html

Venez discuter avec nous sur le salon de discussion Agorat : http://forum.agorat.org/index.php?action=chat ;) ou cliquer sur l'onglet  CHAT

Nebula

  • Invité
Re : Mégacôlon
« Réponse #4 le: 12 févr. 2011, 13:23:13 pm »
C'est exactement ça Senalina. Le rat a tout ce qu'il faut pour être uni jusqu'au bout des griffes, par exemple. Tous les gènes indiquent que toutes les cellules (ou plutôt les poils) seront pigmentées. Mais les cellules qui produisent les pigments sont issues de la migration de la crête neurale.


En gros, les follicules pileux auront la recette pour faire des poils colorés (le gène "uni" dans l'exemple), mais pas l'ingrédient principal (produit par les fameuses cellules). Au lieu d'être noirs ils sont blancs.

La différence avec la flèche de nos huskys par exemple, c'est qu'il y a tous les ingrédients, mais les follicules ne savent pas s'en servir. Ils ne fabriquent donc que des poils blancs.
Et pour rebondir et bien comprendre le phénomène de la décoloration : au fur et à mesure, l'ingrédient principal ou la fiche de recette, (à savoir la tyrosinase) vient à manquer. Plus moyen de pigmenter les poils, le rat blanchit.


La métaphore s'arrête là, parce qu'en vrai c'est plus compliqué :)

Hors ligne Senalina

  • Niark niark !
  • Contributeur
  • Agoratnaute en œstrus
  • ****
  • Messages: 2853
    • Les Voleurs de Miettes
Re : Mégacôlon
« Réponse #5 le: 12 févr. 2011, 15:20:47 pm »
D'accord, je comprends! Merci beaucoup à vous deux!  :love:

Merci cochonette !

Hors ligne lolotte

  • Grand Mamie Laulaute
  • Equipe Agorat
  • Agoratnaute érudit
  • ****
  • Messages: 9136
  • Manchote râleuse un jour ... toujours ^^
    • Mon site perso rat
Re : Mégacôlon
« Réponse #6 le: 12 févr. 2011, 16:05:38 pm »
Nebula, ça voudrait dire qu'il faudrait interdire certains marquages ? car forcément ils seront porteurs de la maladie ? il ne sera pas possible d'avoir un rat non porteur avec le même marquage ?
TRADUCTIONS de RATBEHAVIOR : http://forum.agorat.org/index.php/topic,2170.0.html

Venez discuter avec nous sur le salon de discussion Agorat : http://forum.agorat.org/index.php?action=chat ;) ou cliquer sur l'onglet  CHAT

Nebula

  • Invité
Re : Mégacôlon
« Réponse #7 le: 12 févr. 2011, 16:41:40 pm »
Pas besoin d'interdire. Un marquage peut être obtenu de plusieurs manières, soit parce que le gène pour ce marquage est présent, soit parce que c'est une conséquence d'une maladie génétique. Je ne pense pas qu'il y ait de marquage impliquant forcément la maladie.

Clairement, il y a des fléchés ne portant pas du tout le mégacôlon. Il y a très certainement un gène qui provoque ce motif sur la tête. Le problème c'est quand on sélectionne uniquement sur ce critère, sans faire de suivi de portée. On prend alors le risque de garder et entretenir le gène néfaste. Si tu as 50% ou 25% de morts à cause du mégacôlon sur une portée, il faut faire le lien, et se dire qu'on a sélectionné le mauvais gène.
Si sur plusieurs générations d'une même lignée, tu t'aperçois que tu as des fléchés mais pas de morts, normalement tu as bien fait ton coup.
Le problème, c'est qu'il n'y a aucun moyen de savoir, à l'oeil nu, si il y a de gros risques de mégacôlon en faisant une repro.

Un exemple ? les dalmatiens. Leur cas est le même : le marquage est issu d'une mauvaise migration des cellules de la crête neurale (mais il me semble qu'il y a un autre moyen d'obtenir de belles tâches). Comme le dit l'article d'Utopya, ça peut causer des problèmes d'audition, et il est bien connu que beaucoup de dalmatiens sont à moitié sourds.
Il y a un moyen de savoir si la migration s'est bien effectuée jusqu'à l'oreille : si elle est colorée, alors c'est sûr, il n'y aura pas de problème. Si l'oreille est blanche, ptêtre bin qu'oui, ptêtre bin qu'non... Si on veut être fixé, suffit de faire une repro consanguine.

Chez les rats, les fléchés sains et malades ne se sont pas encore trop mélangés en une seule population, c'est à dire que les 2 gènes (provoquant le même marquage) sont présents chez le même individu. Le seul moyen d'éviter ça, c'est de faire un suivi de portée drastique (dur dur en animalerie), et ne jamais repro un fléché sans un minimum d'information car ça peut être un porteur potentiel.
Après, va dire aux gens qu'ils ne devraient vraiment pas reproduire leur rat si mignon si gentil au risque de contaminer toute la population ?

Information de génétique des populations : sans contrôle, un allèle rare (ici celui provoquant le mégacôlon) se répand facilement dans la population. Quand cet allèle est délétère, il est présent surtout chez les hétérozygotes (allèle sain + allèle délétère). Le nombre d'hétérozygotes (donc sains) augmente tranquillement dans la population, ce qui augmente aussi la probabilité de rencontre entre 2 porteurs, et donc de portées dévastées.
Chacun de nous porte entre 5 et 10 allèles provoquant une maladie génétique. Comme nous n'avons qu'un exemplaire, nous ne sommes pas malades. Si par malchance on fait des bébés avec quelqu'un portant le même allèle, les enfants pourront être malades.


Edit : j'ai pensé que tout le monde n'avait pas les notions de génétique de base.
Un allèle, c'est une version d'un gène. Un gène, c'est une séquence de molécules chimiques (A, T, G, C) qui porte l'information génétique (la cellule "lit" le gène, et produit des protéines, entretient le mécanisme cellulaire, etc...). Lorsqu'il y a une mutation, une modification dans la séquence, l'information est modifiée, et le gène ne peut plus accomplir son rôle normalement. Un allèle, c'est la version du gène : normal, muté au début, à la fin, etc...
La mutation n'a pas forcément un impact négatif, il arrive que ça ne change rien
« Modifié: 12 févr. 2011, 16:57:53 pm par Nebula »

Hors ligne Senalina

  • Niark niark !
  • Contributeur
  • Agoratnaute en œstrus
  • ****
  • Messages: 2853
    • Les Voleurs de Miettes
Re : Mégacôlon
« Réponse #8 le: 12 févr. 2011, 17:31:44 pm »
Et au niveau du mégacôlon (ma question n'est pas désintéressée d'ailleurs  ;D), si on a un porteur de mégacôlon affirmé dans une lignée il y a 6 générations en arrière et rien d'autre par la suite, quels sont les risques pour le descendant?
Y a t-il une bonne chance qu'il ne porte plus rien?

Merci cochonette !

Nebula

  • Invité
Re : Mégacôlon
« Réponse #9 le: 12 févr. 2011, 17:55:04 pm »
En présumant que tu n'as jamais introduit de nouveau gène ni fait de consanguinité, ça fait 1,6% de risque qu'il soit porteur. Faut être sûre de ce que tu as reproduit par contre :)

Hors ligne Utopya

  • Bébé Cadum
  • Agoratnaute en œstrus
  • ********
  • Messages: 2021
  • The Utopwet
    • Pandorat
Re : Mégacôlon
« Réponse #10 le: 12 févr. 2011, 18:47:33 pm »
Je suis en train de traduire un article très intéressant sur le mégacôlon, je vais essayer de le finir rapidement pour vous montrer ça. Il explique qu'il y a deux sortes de mégâcolon, dont un génétique, et on trouve même le mot "husky"   :P

Nebula

  • Invité
Re : Mégacôlon
« Réponse #11 le: 12 févr. 2011, 18:58:06 pm »
ouh pinaise ! :D

Hors ligne Dark Shadow

  • Raterie de confiance
  • Agoratnaute pouikeur
  • *
  • Messages: 174
    • Dark Shadow Rattery
Re : Mégacôlon
« Réponse #12 le: 12 févr. 2011, 20:11:58 pm »
Je viens juste de voir le sujet. Désolé pour mon post sur le husky lol, ca vient au meme que ce qui est expliqué ici...  :-[

Merci pour le sujet!! il est très intéressant! surtout quand on sait que pas mal de gens importent des rats des Etats Unis...

Nebula

  • Invité
Re : Mégacôlon
« Réponse #13 le: 12 févr. 2011, 20:28:49 pm »
En parlant de rats des Etats-Unis... (je m'excuse d'avance, les posts partent en cacahuète)
Les rats aux poils "satin", comme les souris, seraient apparus dans l'ouest des USA. C'était prévisible, les rats et les souris partagent beaucoup de gènes. Ca peut être très intéressant de suivre leur évolution, au niveau des sélections et de la consanguinité nécessaires pour fixer le gène dans la population.

Hors ligne Dark Shadow

  • Raterie de confiance
  • Agoratnaute pouikeur
  • *
  • Messages: 174
    • Dark Shadow Rattery
Re : Re : Mégacôlon
« Réponse #14 le: 12 févr. 2011, 20:40:29 pm »
C'était prévisible, les rats et les souris partagent beaucoup de gènes.
Bientot on trouvera des rata "Tan"  :mdr: