Auteur Sujet: La mémoire génétique  (Lu 903 fois)

Hors ligne Senalina

  • Niark niark !
  • Contributeur
  • Agoratnaute en œstrus
  • ****
  • Messages: 2853
    • Les Voleurs de Miettes
La mémoire génétique
« le: 14 sept. 2010, 19:08:25 pm »
Quelqu'un a diffusé ce lien sur un forum.

Il s'agirait d'une expérience scientifique très particulière: traumatiser des souris entre 1 jour et 14 jour ( :grrr: ) puis les laisser mener leur vie "normalement" ensuite. La souris mâle est devenue solitaire, très craintive et hypervigilante. La seconde génération, (qui n'a jamais été en contact avec le père précédemment traumatisé) a présenté les mêmes symptômes de solitude et d'hypervigilance.

J'ai isolé et traduit (comme j'ai pu) le passage:

"Pour mener leurs travaux, l'équipe Mansuy a isolé les souris mâles dès la naissance et en permanence, mais de façon imprévisible: les séparant de leurs mères à partir de leur premier jour jusqu'à ce qu'ils soient âgés de 14 jours. Par la suite, les animaux ont été élevés, nourris et soignés normalement, mais le traumatisme précoce était ancré.

Comme les adultes, les animaux présentaient des symptômes du SSPT (syndrome de stress post-traumatique) signe par exemple d'isolement et de nervosité. Plus révélateur, leurs gènes fonctionnent différemment de ceux des autres souris.[...]

Ces souris ont ensuite engendré des jeunes qui, comme la plupart des mâles de l'espèce, n'avait rien à voir avec leur éducation. Les petits sont élevés par leur mère sans aucun traumatisme de séparation dont leurs pères avaient souffert, et pourtant, quand ils ont grandi, non seulement ils ont présenté le même comportement anxieux, mais ils avaient aussi les mêmes changements génétiques.
"Nous avons vu les différences génétiques à la fois dans le cerveau des souris et des descendants dans la lignée germinale - ou du sperme - des pères
»

http://www.time.com/time/health/article/0,8599,2016824,00.html



Merci cochonette !

Hors ligne Guinness

  • Agoratnaute confirmé
  • ******
  • Messages: 505
Re : La mémoire génétique
« Réponse #1 le: 14 sept. 2010, 19:57:18 pm »
Ca semble pourtant évident.....Et pas besoin de traumatiser des souris pour ça...Ce type de mémoire génétique s'observe sur un certain nombre d'espèce.....
IL y'avait un reportage très interessant sur ce type de phénomène chez les éléphants d'Afrique vis à vis de la population des Masai. Elephant et Masai  voyant se rétrécir leur territoire vital de façon dramatique entrent de plus en plus en conflit. Les zoologues ont constaté que les jeunes éléphant se mettaient à considérer l'humain comme un concurrent à éliminer  et devenait de plus en plus "naturellement" agressif vis à vis de l'homme.

Hors ligne lolotte

  • Grand Mamie Laulaute
  • Equipe Agorat
  • Agoratnaute érudit
  • ****
  • Messages: 9136
  • Manchote râleuse un jour ... toujours ^^
    • Mon site perso rat
Re : La mémoire génétique
« Réponse #2 le: 14 sept. 2010, 20:00:17 pm »
Donc, faut bien écarter les pères anciennement traumatisé ou qui aient pu être traumatisé  :(

Merci senalina pour ce lien  :)
TRADUCTIONS de RATBEHAVIOR : http://forum.agorat.org/index.php/topic,2170.0.html

Venez discuter avec nous sur le salon de discussion Agorat : http://forum.agorat.org/index.php?action=chat ;) ou cliquer sur l'onglet  CHAT

Hors ligne Senalina

  • Niark niark !
  • Contributeur
  • Agoratnaute en œstrus
  • ****
  • Messages: 2853
    • Les Voleurs de Miettes
Re : La mémoire génétique
« Réponse #3 le: 14 sept. 2010, 20:13:10 pm »
Effectivement, je trouve ça aussi évident mais prouvé scientifiquement ça a tout de suite "plus de poids" aux yeux des sceptiques  :)

Avec plaisir!  ::)

Merci cochonette !