Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions

Rat Behavior and Biology : Statistiques biologiques du rat brun

Aller à : Navigation, rechercher
Statistiques biologiques du rat brun
(http://www.ratbehavior.org/Stats.htm)


Auteur original : Anne Hanson (11 août 2005)
Traduction : Séverine Lemaître (4 décembre 2010)
Correction : Charlotte Dumartin, Estelle Deyrieux et Laura De Paepe

Statistiques principales du rat

Beaucoup d'études concernent les rats, nous connaissons donc énormément de choses sur leur biologie fondamentale. Voici une liste des données principales de la biologie du rat (Baker et al 1979 et Weihle 1987, comme rapporté dans Pass et Freeth 1993 ; références supplémentaires ci-dessous). Pour les définitions de certains termes et les unités de mesure utilisées, lisez la seconde section.

Durée de vie

Captivité De 2 ans à 3,5 ans Pass et Freeth 1993
Nature Moins d'un an Davis 1948

Poids

Naissance 5 à 6 g Pass et Freeth 1993
Sevrage 30 à 35 g Pass et Freeth 1993
Puberté 150 à 200 g Pass et Freeth 1993
À 12 semaines : mâles 200 à 400 g Pass et Freeth 1993
À 12 semaines : femelles 150 à 270 g Pass et Freeth 1993
Adultes : mâles 300 à 800 g Pass et Freeth 1993
Adultes : femelles 250 à 400 g Pass et Freeth 1993

Évènements du développement et de la vie

Poils du pelage 9 jours Pass et Freeth 1993
Apparition des incisives 8 à 10 jours Addison et Appleton 1915
Ouverture des yeux 12 à 14 jours Pass et Freeth 1993
Ouverture du canal auditif 12 à 14 jours Pass et Freeth 1993
Première sortie du nid pour explorer 14 à 16 jours Nelson 1995
Apparition des premières molaires 19 jours Addison et Appleton 1915
Apparition des secondes molaires 21 jours Addison et Appleton 1915
Sevrage 20 à 21 jours (après apparition des secondes molaires) Pass et Freeth 1993
Apparition de légers pigments jaunes sur les incisives supérieures 21 jours Addison et Appleton 1915
Apparition de légers pigments jaunes sur les incisives inférieures 25 jours Addison et Appleton 1915
Descente des testicules 15 à 50 jours Pass et Freeth 1993
Premières escalades 22 à 30 jours Adams et Boice 1983, Boice 1977
Apparition des troisièmes molaires 35 jours Addison et Appleton 1915
Puberté : mâles 39 à 47 jours Engelbrect J. T. et al. 2000, Chappel et Ramaley 1985, Korenbrot et al. 1977
Puberté : femelles 34 à 38 jours Engelbrect J. T. et al. 2000
Maturité sociale 160 à 180 jours (5 à 6 mois) Adams et Boice 1983
Ménopause (femelles) 450 à 540 jours Durbin 1966

Reproduction

Chaleurs Tous les 4 à 6 jours Pass et Freeth 1993
Gestation De 21 à 22 jours Pass and Freeth 1993
Taille de portée 6 à 14 petits (varie selon l'âge de la mère) Pass et Freeth 1993, Mohan 1974
Production maximale de lait De 12 à 14 jours, post-partum Pass et Freeth 1993

Physiologie

Température rectale 38 à 39º C Pass et Freeth 1993
Rythme cardiaque 320 à 480 bpm (battements par minute) Pass et Freeth 1993
Pression sanguine : diastolique 60 à 90 mm Hg Pass et Freeth 1993
Pression sanguine : systolique 75 à 120 mm Hg Pass et Freeth 1993
Rythme respiratoire 85 à 110 respirations par minute Pass et Freeth 1993
Volume courant 1,6 ml Pass et Freeth 1993
Surface corporelle en cm² 9.1 x g0,66 Pass et Freeth 1993

Consommation de nourriture

Consommation quotidienne de nourriture 5 g/100 g de rat Pass et Freeth 1993
Consommation quotidienne d'eau 8 à 11 ml/100 g de rat Pass et Freeth 1993

Urine

Sortie d'urine quotidienne 5,5 ml/100 grammes de rat Pass et Freeth 1993
Osmolarité urinaire 1660 mOsm/kg de H20 Pass et Freeth 1993
pH 7,5 à 8,5 Pass et Freeth 1993
GS 1,04 à 1,07 Pass et Freeth 1993

Sang

Volume sanguin 5,6 à 7,1 ml/100 g de rat Pass et Freeth 1993
Volume plasmatique 3,08 à 3,67 ml/100 g de rat Pass et Freeth 1993
Globules rouges 7 à 10 x 106 cellules/µl Pass et Freeth 1993
Hémoglobine 11 à 19 g/dl (dl = décilitre) Pass et Freeth 1993
Hématocrite 40,5 à 54 % Pass et Freeth 1993
Temps de coagulation 2 à 5 minutes Pass et Freeth 1993
Temps de prothrombine 4 à 8 secondes Pass et Freeth 1993
PTT 21,1 +/- 3,7 secondes Pass et Freeth 1993
Fibrinogène 190 (150 à 230) mg/dl Pass et Freeth 1993

Leucocytes

     Total 9 (6 à 18) x 103/µl Pass et Freeth 1993
     Neutrophiles 14 à 20 % Pass et Freeth 1993
     Lymphocytes 69 à 86 % Pass et Freeth 1993
     Monocytes 1 à 6 % Pass et Freeth 1993
     Eosinophiles 1 à 4 % Pass et Freeth 1993
     Basophiles Rare Pass et Freeth 1993
     Plaquettes 500 à 1000 x 103/µl Pass et Freeth 1993

Pour les personnes intéressées par un résumé détaillé de l'évolution du développement neuronal du rat in utero, référez vous à Clancy et al. 2001.

Définitions

  • Basophile : Type de globule blanc qui libère des anticoagulants lors d'une réponse inflammatoire. Impliqué dans les réactions allergiques.
  • Éosinophile : Globule blanc contenant des granules remplies de produits chimiques endommageant les parasites. Impliqué dans les réactions allergiques.
  • Fibrinogène : Protéine dans le plasma sanguin qui est nécessaire à la coagulation du sang.
  • GS : Gravité spécifique. Le rapport du poids d'un volume de liquide à la masse d'un volume égal d'eau.
  • Hématocrite : Volume occupé par les globules rouges dans le volume total de sang.
  • Hémoglobine : Pigment de protéine de fer contenu dans les globules rouges qui transporte l'oxygène. Mesurée par la quantité d'hémoglobine en grammes (g), par décilitre (dl) de sang total. Un décilitre représente 100 millilitres.
  • Leucocyte : Globule blanc.
  • Lymphocyte : Type de globule blanc d'une importance cruciale dans la réponse immunitaire adaptative. Il existe deux types : les cellules B et cellules T.
  • Monocyte : Grand globule blanc qui balaye et détruit les micro-organismes envahisseurs. Dans les tissus, les monocytes se différencient en macrophages.
  • Neutrophile : Type de globule blanc impliqué dans la défense contre les bactéries et les champignons.
  • Osmolarité : Concentration totale de solutés dans une solution. Plus précisément, la pression osmotique exercée par une solution à travers une membrane semi-perméable par rapport à l'eau pure. Mesuré en osmole (Osm). Un osmole est une quantité de substance qui se dissocie (en dehors des pauses) en solution pour former une mole de particules osmotiquement actives (particules qui peuvent traverser la membrane). ref
  • pH : Échelle logarithmique utilisée pour décrire l'acidité ou l'alcalinité d'une solution. Une solution dont le pH est inférieur à 7 est acide, supérieur à 7 elle est alcaline (ou basique), et égal à 7 elle est neutre.
  • Plaquettes : Plus petites cellules sanguines. Elles forment des bouchons sur les zones endommagées créant les caillots.
  • Pression sanguine, diastolique et systolique : Le sang est pompé dans les artères par des contractions du cœur. Lorsque le cœur se contracte (bat), il envoie un afflux de sang dans les artères. La pression sanguine la plus élevée au cours de cette flambée est appelée la pression systolique. Le cœur se détend entre deux battements, et la pression la plus basse durant cette période est appelée la pression artérielle diastolique. Une mesure de la pression artérielle est constituée à la fois de la pression systolique et diastolique. Elle est enregistrée normalement comme les deux pressions séparées par une barre oblique, avec le nombre systolique en premier : systolique / diastolique (par exemple, 120/80).
  • PTT : Temps de céphaline. Test qui mesure le temps de coagulation dans le plasma. Se concentre sur une voie spécifique dans le processus de coagulation.
  • Puberté : mâles : Définie ici comme le moment de la séparation balano-préputiale (SBP). SBP est la séparation androgéno-dépendante du prépuce à partir du gland du pénis (balanus) (Korenbrot et al. 1977, Gaytan et al. 1988). Le SBP n'est pas synonyme de puberté, mais il est un événement androgéno-dépendant qui est nécessaire pour compléter le comportement de copulation, et est donc un indice couramment utilisé du développement pubertaire. Le SBP précède juste l'apparition de spermatozoïdes matures dans l'épididyme (Korenbrot et al. 1977). Le SBP précède également la capacité d'exécuter pleinement le comportement de copulation, car l'éjaculat de l'homme doit être capable de retourner la verge de la gaine (Moltz 1975). Si les rats mâles sont manipulés par les humains tous les jours du jour 1 au jour 21 (sevrage), la puberté est retardée de 2 à 6 jours (à partir de l'âge de 42,0 à 44,6 jours), probablement en retardant le pic de LH, ce qui retarde à son tour le pic androgène (Korenbrot et al. 1977).
  • Puberté : femelles : Elle est définie ici comme le moment de l'ouverture vaginale (OV), également appelé la perméabilité vaginale.
  • Surface corporelle : La surface corporelle est difficile à mesurer. Il est donc estimée comme suit : surface (cm ²) = 10 x (masse en g)2/3. Le préfacteur "10" est empiriquement ajusté. Le préfacteur pour les rats est de 9,1. Par conséquent, pour trouver la surface d'un rat, ajoutez sa masse dans l'équation 9,1 x g0,66. Ainsi, un rat de 300 grammes aurait une surface de 9,1 x 3000,66 = 392,6 cm².
  • Temps de prothrombine : Temps nécessaire pour la coagulation du sang. Il mesure l'activité des facteurs de coagulation I, II, V, VII et X.
  • Volume courant : le volume d'air aspiré/expiré pendant la respiration normale. Ce n'est pas le volume total des poumons, car les poumons conservent toujours un peu d'air au cours de l’expiration.
  • Volume plasmatique : Volume de plasma dans le sang. Le plasma est la partie non-cellulaire du sang constituée d'eau, de sels minéraux, et de molécules organiques.