Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions

Rat Behavior and Biology : Quelles sont les différences entre les rats albinos et les rats pigmentés ?

Aller à : Navigation, rechercher
Comment les rats choisissent-ils ce qu’ils mangent ?
(http://www.ratbehavior.org/FoodChoices.htm)


Auteur original : Anne Hanson (16 mars 2007)
Traduction : Séverine Lemaître (5 décembre 2010)
Correction : Charlotte Dumartin et Estelle Deyrieux


Les rats albinos ont un certain nombre de différences avec les rats pigmentés qui découlent de l' incapacité de l'albinos à produire de la mélanine. Cette incapacité à produire des pigments ne modifie pas seulement l'apparence : la célèbre fourrure blanche et les yeux roses. Les rats albinos ont aussi une déficience de la vision, de l'odorat, de la motricité et de l'apprentissage spatial, et des habitudes de sommeil.

Les rats albinos ont une déficience visuelle

Les rats albinos ont une vision bien plus réduite que les rats normalement pigmentés. Les rats albinos ont moins de cellules sensibles à la lumière dans leurs yeux, une connexion anormale entre les yeux et le cerveau et un iris translucide, ce qui conduit à une dégénérescence rétinienne et un éblouissement. Les rats albinos mettent beaucoup plus de temps à s’adapter aux conditions de faible luminosité que les rats pigmentés. Par conséquent, les rats albinos sont très malvoyants, voir aveugles.


Les rats albinos ont une déficience de l'odorat

Les rats albinos ont un sens de l'odorat atténué et/ou une réceptivité réduite aux odeurs.

Les albinos mettent beaucoup plus de temps à faire marche arrière pour sortir d'une pièce comportant une odeur piquante d'ail que les rats normalement pigmentés. Les rats albinos sont aussi largement insensibles à l'odeur d'un rate en chaleur. Lorsque des mâles albinos et des mâles pigmentés sont séparés d'une femelle en chaleur par deux écrans de treillis métallique, afin qu'ils puissent voir et sentir son odeur mais sans pouvoir la toucher, presque tous les mâles pigmentés sont excités, alors que quasiment aucun des albinos ne l'est.


Les rats albinos ont une déficience de la motricité

Les rats albinos sont plus maladroits que les rats pigmentés.

Plus précisément, les rats albinos utilisent des mouvements différents et de moins bonne qualité avec leurs pattes avants que les rats pigmentés lorsqu'ils trouvent une graine. Les mouvements des rats albinos ressemblent à ceux des rats pigmentés ayant une lésion du système moteur. Néanmoins, les rats albinos dans cette expérience ont eu autant de succès que les rats pigmentés pour attraper cette graine (Whishaw et al. 2003).

Les rats albinos ont une déficience pour se repérer dans l'espace

Les rats albinos sont moins performants que les rats pigmentés pour apprendre à se repérer dans l'espace (Troy et Whishaw 2002) et pour s'y déplacer (Tonkiss et al. 1992).

Les rats albinos ont un sommeil paradoxal différent

Les rats albinos ont différents systèmes impliqués dans la régulation du sommeil-éveil ainsi que différentes réactions à la lumière durant le sommeil paradoxal.

Les rats albinos passent la majorité de leur sommeil paradoxal dans l'obscurité, tandis que les rats pigmentés passent la plupart de leur sommeil paradoxal à la lumière (Benca et al. 1998). De plus, l'augmentation de l'intensité de la lumière a un effet beaucoup plus important sur le sommeil paradoxal de l'albinos que sur le sommeil paradoxal d'un rat pigmenté (Obermeyer et Benca 1999).

Les albinos et les rats pigmentés ont des profils similaires de réveil et de sommeil non-paradoxal dans la lumière et l'obscurité, avec plus de sommeil non-paradoxal à la lumière et plus d'insomnies dans l'obscurité. Plus la lumière est brillante, plus ce sommeil-éveil non paradoxal est accentué (Obermeyer et Benca 1999).