Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions

Rat Behavior and Biology : Que fait mon rat ? FAQ

Aller à : Navigation, rechercher
Que fait mon rat ? FAQ
(http://www.ratbehavior.org/WhatIsMyRatDoingFAQ.htm)


Auteur original : Anne Hanson (13 juin 2007)
Traduction : Cécile Voisin (16 juin 2011)
Correction : Charlotte Dumartin, Estelle Deyrieux et Laura De Paepe


Note de la traduction : Certains termes et expressions utilisés sur le site ratbehavior.org n'ont pas d'équivalent français, ils seront donc accompagnés de notes vous permettant de connaître le terme d'origine


Sommaire

Les sons que font les rats

Pourquoi mon rat fait-il une sorte de grincement avec ses dents ?

Les rats frottent leurs dents de devant ensemble, produisant un son de grincement appelé bruxisme ou gazouillis. Les rats frottent probablement leurs dents ensemble pour les user (un procédé appelé thégosis). Une incisive de rat pousse continuellement. Cette croissance constante permet aux rats de passer leur vie à ronger sans user leurs dents jusqu'aux gencives. Mais cela signifie aussi que les rats doivent utiliser leurs dents continuellement afin qu'elles ne deviennent pas trop longues, d'où les grincements de dents.

Les rats frottent leurs dents en cas de stress. Par exemple, un rat domestique peut frotter ses dents chez le vétérinaire, ou lors d'une interaction tendue avec un autre rat, ou lorsqu'il souffre. Anecdotiquement, les rats peuvent aussi frotter leurs dents quand ils sont détendus, plutôt comme le ronronnement d'un chat.

Pourquoi mon rat couine-t-il ?

Les rats produisent une large gamme de vocalisations, incluant des pépiements, des couinements et des cris. En règle générale, les vocalisations audibles sont signe de protestation ou de stress.

Par exemple, un rat peut pépier un peu lorsque vous le chouchoutez ou lorsqu'un autre rat le nettoie, indiquant une légèrement protestation. De longs couinements produits lors d'une interaction tendue avec un autre rat indiquent probablement une détresse. Un cri lors d'une bagarre, ou si la queue est pincée, indique probablement une forte détresse ou douleur.

Les rats émettent des sons qui sont associés au plaisir, mais ces sons sont très aigus et au delà de nos capacités auditives.

Pourquoi mon rat siffle-t-il ?

Parfois, les rats peuvent siffler. Un sifflement est en général signe de détresse et est produit en période de stress. Par exemple, un rat peut siffler lors d'une interaction sociale tendue avec un autre rat.

Les mouvements bizarres que font les rats

Pourquoi les yeux de mon rat tremblent-ils ?

Parfois, les yeux d'un rat peuvent vibrer rapidement dans la cavité oculaire, phénomène appelée " oeil exorbité". Cet étrange mouvement du globe oculaire arrive souvent lors d'un bruxisme, ou d'un grincement de dent. La raison pour laquelle le bruxisme et l’œil exorbité vont de paire est anatomique : une partie du muscle qui fait bouger la mâchoire inférieure passe dans la cavité oculaire, derrière l’œil. Quand un rat frotte ses dents, il bouge sa mâchoire inférieure rapidement de haut en bas, et la contraction du muscle de la mâchoire fait vibrer l’œil de l'intérieur vers l'extérieur de sa cavité.

L’œil exorbité est associé à un bruxisme intense. Pour l'anecdote, l’œil exorbité arrive lors de grands contentements et relaxations.

Pourquoi les moustaches de mon rat vibrent-elle d'avant en arrière ?

Le rat utilise ses moustaches pour obtenir des informations sur ce qui l'entoure via le toucher. En utilisant de minuscules muscles autour de chaque moustache, le rat balaye ses moustaches d'avant en arrière, brossant tout ce qui se trouve à quelques centimètres de sa tête, et récolte une image du monde autour de lui. Parfois les moustaches touchent le même objet plusieurs fois à différents endroits, fournissant une image tridimensionnelle de l'objet.

Les moustaches sont extrêmement sensibles, plus sensibles qu'un bout de doigt humain. Les rats utilisent leurs moustaches pour se déplacer, équilibrer, trouver et différencier la nourriture, et dans les interactions sociales avec les autres rats. À de courtes distances, les rats utilisent leurs moustaches plutôt comme nous utilisons nos yeux afin de déterminer la profondeur.

Pourquoi ma rate s'immobilise-t-elle en arquant son dos ?

Les rates s'immobilisent, arquent leur dos vers le bas, soulèvent leur croupe, et bougent leur queue d'un côté lorsqu'elles sont en chaleur (tous les 4 jours environ). Cette position est la position d'accouplement de la femelle, appelée lordose. La lordose rend la copulation possible. La lordose est un réflexe qui est déclenché par un contact sur les flancs quand la femelle est en chaleur. Ce contact est supposé venir d'un rat mâle lorsqu'il monte la femelle, mais un humain peut aussi déclencher une lordose en touchant la femelle dans le bas du dos lorsqu'elle est en chaleur.

Pourquoi les oreilles de ma rate vibrent-elles très rapidement ?

Parfois, une rate peut vibrer des oreilles rapidement d'avant en arrière, ce qu'on appelle parfois oreille se remuant[1]. Cette vibration peut être si rapide que ses oreilles deviennent floues. Comme avec la lordose, la vibration des oreilles est signe que la rate est en chaleur. La fonction de la vibration d'oreille est inconnue, mais cela pourrait être un signe de disponibilité sexuelle que les mâles pourraient trouver très attirant.

Pourquoi mon rat remue-t-il la queue ?

Les rats peuvent "remuer" ou tortiller leur queue sur le sol. Cette action porte plusieurs noms comme queue qui frétille[2], queue qui frémit[3], et queue qui se tortille[4]. Une queue qui frétille peut impliquer la queue entière ou seulement le bout de la queue.

La fonction du frétillement de la queue est inconnue chez les rats, mais cela semble associé à l’excitation et la tension. Par exemple, les rats peuvent tortiller leur queue lors d'affrontements agressifs entre eux, ou lorsqu'ils sont face à un prédateur.

Pourquoi mon rat se balance-t-il d'un côté à l'autre ?

Certains rats, surtout les albinos, se balancent souvent d'un côté à l'autre. Les rats albinos ont une vue extrêmement faible, et ce balancement pourrait les aider à mieux voir. Les rats aux yeux foncés peuvent aussi balancer ou agiter leurs têtes de haut en bas, bien qu'ils aient tendance à le faire moins fréquemment que les albinos. On voit généralement le balancement de la tête chez les rats aux yeux foncés avant un grand saut.

Le balancement pourrait aider le rat à estimer la distance de divers objets. Quand un rat bouge sa tête, l'image des objets autour du rat bouge à travers sa rétine. Les objets proches bougeront plus vite que ceux éloignés, phénomène connu sous le nom de parallaxe du mouvement. Les rats pourraient utiliser un tel phénomène pour estimer la distance et la profondeur.

Pourquoi mon rat porte-t-il sa queue à sa gueule ?

Un rat peut attraper sa queue dans sa gueule et la porter. Le port de queue est un comportement rare qui n'a pas encore été bien étudié et n'est pas encore bien compris. Cependant, cela pourrait être une forme de comportement maternel déplacé. Une rate faisant son nid et privée de matériaux normaux pour le faire peut porter sa propre queue et essayer de construire un nid avec. Une rate allaitante peut remettre sa propre queue dans le nid, comme un raton.

Excrétions étranges

Pourquoi mon rat défèque et urine-t-il quand je le prends ?

Un rat qui défèque et urine copieusement lorsqu'il est manipulé est effrayé et stressé. La miction et la défécation sont des signes communs de stress et pourraient permettre (a) de vider l'animal d'un excès de poids en prévision d'une fuite, et (b) chez une proie de telles excrétions soudaines pourraient surprendre et dégouter assez un prédateur pour qu'il lâche l'animal.

Les humains font la même chose en cas de stress extrême ou de peur.

Pourquoi mon rat dépose-t-il des gouttes d'urine partout ?

Les rats peuvent parsemer ou étaler de l'urine sur les surfaces et les objets sur lesquels ils marchent, vous inclus. C'est ce qu'on appelle le marquage urinaire, ou marquage olfactif. Les mâles adultes socialement dominants sont ceux qui marquent le plus, mais tous les rats adultes, mâles comme femelles, utilisent le marquage olfactif à plus ou moins grande échelle. Les femelles ont tendance à utiliser ce système de marquage plus fortement juste avant d'être en chaleur.

Le marquage olfactif est une forme complexe de communication chimique ayant plusieurs fonctions. C'est un signal sexuel qui avertit les rats du sexe opposé. Les rats utilisent aussi leur propres marquages olfactifs pour indiquer les zones qu'ils ont visitées et qu'ils connaissent bien. Le marquage olfacif pourrait aussi leur servir à se déplacer.

On ne sait pas très bien si les marquages olfactifs ont une fonction territoriale. Si ces marquages étaient territoriaux, alors l'urine mâle devrait dissuader les mâles inconnus d'entrer dans une zone marquée. Cependant, ce n'est pas toujours le cas : parfois l'urine mâle attire les rats mâles. Ainsi, on ne sait pas vraiment si les marquages olfactifs ont une fonction territoriale ou non chez les rats.

Quelle est cette substance rouge autour des narines et de yeux de mon rat ?

La substance rouge que l'on peut parfois voir autour des yeux et des narines du rat se nomme porphyrine. Elle est produite par une glande située derrière le globe oculaire et aide à lubrifier l’œil. La porphyrine coule à partir des yeux jusque dans les narines via un petit conduit lacrymal. Voir de petites quantités de porphyrine de temps en temps est normal.

Cependant, lorsqu'un rat est stressé, il peut surproduire de la porphyrine, ce qui peut déborder des paupières et former une croûte rouge autour de l’œil. La porphyrine peut aussi déborder des narines, créant une croûte rouge autour des narines. C'est ce qu'on appelle la chromodacryorrhée qui est signe de maladie ou de stress.

Les rats peuvent-ils vomir ?

Les rats ne peuvent pas vomir : ils ne peuvent pas expulser de force la nourriture de leur estomac. En de très rares occasions, cependant, les rats peuvent régurgiter, ce qui signifie que de la nourriture digérée peut passer passivement de l'estomac à l’œsophage. La régurgitation est rare car les rats ont une barrière très puissante entre l'estomac et l’œsophage.

Vie de groupe

Pourquoi mes ratons se poursuivent-ils et se grimpent-ils dessus ?

Les jeunes rats se poursuivent entre eux, se grimpent dessus et se bloquent mutuellement au sol. Ce sont des jeux-combats. Les rats commencent à pratiquer les jeux-combats vers l'âge de 18 jours, qui atteignent leur summum entre 30 et 36 jours pour ensuite baisser. Lors de jeux-combats, l'objectif semble être de toucher la nuque de l'autre en défendant la sienne. Si un rat arrive à toucher la nuque d'un opposant, il la frotte doucement avec son museau.

Le jeu-combat n'est pas un bon indice pour établir la hiérarchie de dominance des adultes : le vainqueur des jeux-combats peut ou non devenir un vainqueur de vrai combat. Et le jeu-combat n'est pas une "pratique" nécessaire pour le combat adulte car les objectifs et tactiques de combat adulte sont différentes de ceux du jeu-combat. Ainsi, le jeu-combat et le combat adulte sont liés mais restent des activités différentes.

Pourquoi mes rats adultes se poursuivent, marchent en crabe, se boxent, se mettent sur le dos et crient-ils ?

Les rats atteignent la puberté vers l'âge de 5 à 6 semaines, mais ils acquièrent la maturité sociale vers l'âge de 5 à 6 mois. A cet âge, les rats mâles en particulier commencent à se comporter plus agressivement entre eux. Ils passent des jeux-combats inoffensifs aux combats adultes plus sérieux. Le vainqueur régulier de telles interactions s'impose aux autres membres de la colonie. Les êtres humains décrivent cela comme le fait de "devenir socialement dominant". Une fois qu'une hiérarchie de dominance est établie, elle peut rester stable durant une longue période.

Le combat adulte inclut contact et défense de la croupe. Si un rat réussi à toucher la croupe d'un opposant il peut essayer de la pincer ou la mordre. Un rat tente de cacher sa croupe des attaques en courant. Il peut aussi faire face à l'agresseur et maintenir un contact moustache-à-moustache avec lui (appelé boxe), ou se mettre sur le dos pour cacher sa croupe. Tant que le rat maintient une distance, ou ses moustaches, ses dents ou son corps entre l'attaquant et sa propre croupe, il a de plus grandes chances d'éviter une attaque.

Pour contrer la stratégie défensive, l'attaquant peut se mettre à quatre pattes et marcher en crabe, et ainsi contourner pour infliger une morsure de côté. Pour contrer la stratégie de la mise sur le dos, l'attaquant peut se tenir perpendiculaire au dessus du rat allongé et essayer de creuser sous lui pour accéder à la croupe.

Les rats domestiques, tout comme les rats sauvages, utilisent ces stratégies. Cependant, comme les rats domestiques sont souvent confinés dans une cage, les combats entre rats domestiques peuvent être plus intenses étant donné que la fuite est impossible.

Les combats peuvent aussi avoir lieu entre des rats résidents et un rat inconnu introduit dans leur colonie. Les mâles résidents dominants sont à l'origine de la majorité de ces attaques, surtout envers les intrus mâles. Les femelles peuvent aussi attaquer les intrus. L'agressivité envers un inconnu peut être sévère et parfois fatale.

Pourquoi les rats s'urinent-ils les uns sur les autres ?

Les propriétaires de rats domestiques pensent généralement que lorsqu'un rat marque de son urine un autre autre, il affirme son statut de dominant. Cette conviction selon laquelle "urine = dominance" est probablement fausse car tous les rats se marquent entre eux à plus ou moins grande échelle. Par exemple, les jeunes marquent les adultes, les femelles marquent les mâles, les mâles marquent les femelles, les mâles dominants marquent les dominés et les dominés marquent les dominants. Il est irréaliste de supposer que tous ces marquages sont des affirmations de dominance.

Le marquage urinaire de rats qui se connaissent est probablement une forme complexe de communication chimique dont le sens dépend de l'identité, l'âge, et le statut du rat qui marque et de celui qui est marqué. Par exemple, les femelles ont tendance à marquer de leur urine les mâles agressifs avec un fort taux de testostérone, indiquant probablement qu'elles préfèrent de tels mâles et aimeraient s'accoupler avec eux. Les jeunes rats marquent copieusement les adultes, qui les marquent en retour.

Le marquage urinaire abondant des mâles dominants sur les mâles dominés est probablement une caractéristique de sa domination, plus qu'une cause de statut dominant. Par le combat et autres stratégies comportementales, le rat dominant a gagné la possibilité de s'imposer aux autres. Le mâle dominant peut donc marcher sur les autres rats et les marquer de son urine avec une impunité relative. Les dominés ne peuvent pas marcher sur les rats dominants aussi fréquemment, mais lorsqu'ils le font ils y déposent beaucoup d'urine.

Ainsi, la fréquence de marquage urinaire d'un autre rat sur ses compagnons dépend de sa capacité à marcher sur eux. La capacité à marcher sur un autre rat dépend du statut du rat, et son statut dépend du résultat des interactions agressives passées. Le marquage urinaire fréquent et abondant par un mâle dominant sur les autres rats n'est donc pas une cause de domination, mais un indicateur ou une conséquence de son statut de dominant.

Devrais-je uriner sur mon rat ?

Non.

Certains propriétaires de rats préconisent le frottement d'urine humaine sur les rats domestiques afin de "gagner la dominance" et ainsi (selon leur théorie) stopper l'agressivité entre les rats. Cette étrange recommandation est connue sous le nom de 'dixie cup method' (littéralement "méthode du gobelet") car vous êtes supposé uriner dans un petit récipient avant. Cette recommandation provient d'une incompréhension du marquage urinaire. Cela pourrait aussi venir des concepts empruntés à la littérature d'entrainement canin sur la pratique controversée du "gain de dominance" sur les chiens domestiques.

Cependant, il n'y a aucune preuve affirmant que le fait de tamponner votre propre urine sur un rat domestique stoppera l'agressivité des rats entre eux à l'avenir.

Premièrement, l'urine de rat est un signal chimique complexe qui est intimement lié à la biochimie des rats. L'urine contient des informations sur l'espèce du rat, son sexe, son âge, son statut reproductif, son statut social, et son niveau de stress. Ces informations ne peuvent pas être falsifiées. Les êtres humains produisent de l'urine humaine, et non de l'urine de rat dominant. Les rats ont un sens sophistiqué de l'odorat et sont totalement capables de faire la différence.

Deuxièmement, le marquage urinaire ne propulse pas le rat qui l'a fait au rang de dominant. Tous les rats marquent de leur urine les autres à plus ou moins grande échelle : les jeunes marquent les adultes, les femelles marquent les mâles, les dominés marquent les dominants. Ces différents types de marquage ont diverses fonctions, plusieurs d'entre elles n'ayant aucun rapport avec la dominance (e.g. le marquage adulte est un avertisseur sexuel pour le sexe opposé). Ainsi, le seul fait de marquer de son urine ne confère pas automatiquement une dominance sociale.

Dernièrement, le marquage urinaire abondant d'un rat mâle adulte dominant est une conséquence de son statut, et non une cause de ce statut : un rat dominant marque abondamment les dominés parce qu'il est dominant. La notion inverse stipulant que le rat devient dominant en urinant sur les autres est fausse. Les rats créent leur ordre social en se livrant à de multiples interactions agressives. Un vainqueur se dégage peu à peu et s'empare de certains avantages (meilleurs endroits pour dormir, plus d'accouplements, meilleurs traitements), incluant la possibilité de marcher sur les autres avec une relative impunité. Tous les rats se marchent dessus et se déposent mutuellement de l'urine sur la fourrure de temps en temps, mais les rats dominés ne peuvent pas marcher sur les dominants aussi souvent que les dominants leur marche dessus. La chimie de l'urine du gagnant et son marquage abondant reflète donc cette nouvelle réalité sociale.

Ainsi, que se passe-t-il si vous frottez votre propre urine sur un rat ? Le rat la sentira probablement avec curiosité. Les autres rats peuvent aussi venir le renifler. Après tout, c'est une odeur nouvelle. C'est comme si vous leur tendiez un livre avec des informations personnelles. Ensuite il vont le laver. Les rats sont des animaux propres, ils n'aiment pas les éléments étrangers sur leur fourrure. Fin de l'histoire.

Devrais-je retourner mon rat et lui crier dessus ?

Non.

la méthode d'"entraînement" flip-and-pee[5] est préconisée par certains propriétaires de rats comme un moyen de traiter l'agressivité d'un rat envers les êtres humains ou les autres rats. Voici un exemple de méthode venant d'une liste de propriétaires de rats domestiques. Dans ce cas, un propriétaire a récemment adopté un jeune rat qui lui a mordu la main. Après avoir lutté et crié lors d'une manipulation le nouveau rat a sauté des mains du propriétaire, a couru vers un autre rat et l'a attaqué. Le conseil donné était :

Attrape un bout de ton gros rat...Montre au voyou qui est *vraiment* le maître. [...] Met un peu de ton urine dans un récipient et garde-la de côté. Attrape le petit diable et retourne-le sur le dos, gratte agressivement son ventre et mets ton urine sur son nez, son ventre et ses organes sexuels... S'il proteste, cri "NON !" et continue à le maintenir sur le dos. Libère-le. S'il se lève vite, mets le sur le dos et maintient-le jusqu'à ce qu'il crie. Lorsqu'il se relève doucement, laisse-le. Fait cela plusieurs fois par jour lorsque tu penses que c'est nécessaire et surtout s'il est énervé. [Ratlist, avril 2003]

Il n'y a aucune preuve empirique pour la méthode d'entrainement flip-and-pee. Je ne sais pas vraiment d'où vient l'idée d'origine, peut être de la méthode controversée de "gain de dominance" sur un chien agressif. La méthode flip-and-pee de punition de rat repose sur des idées très erronées, telles que :

  • L'agressivité envers le propriétaire humain provient d'un propriétaire humain "faible". C'est faux.
    • En fait, peu de morsures de rats dirigées vers un être humain sont réellement agressives. Les morsures sont fréquemment motivées par la peur ou la défense de territoire. Beaucoup de morsures de rats domestiques sont du type lunge-and-bite[6], qui est un comportement défensif, et non un comportement agressif.
  • L'agressivité entre rats est causée par un propriétaire humain "faible". C'est faux.
  • Les rats dominants "retournés" et maintenus régulièrement seraient dominés par punition ou maintenance de statut. OU, les rats dominés se retournent eux-mêmes en signe de défaite et évitent ainsi une autre attaque. Les deux idées sont fausses.
    • Contrairement au roulement sur le dos des chiens et des loups, le roulement sur le dos des rats n'est pas un signe de soumission qui inhibe les attaques futures. Le roulement sur le dos est pratiqué en auto-défense pour éviter une morsure sur la croupe. Cela n'inhibe pas nécessairement des attaques futures. (voir techniques défensives et Que font les intrus ?)
  • Les rats dominant étalent de force leur urine sur les autres afin de les dominer. C'est faux.
    • En fait, tous les rats urinent les uns sur les autres pour diverses raisons. Un tel marquage est pratiqué lorsqu'un rat marche sur un autre. Il n'y a pas d'étalage forcé. Le fait d'uriner sur d'autres rats ne catapulte pas un rat au rang de dominant. Voir Devrais-je uriner sur mon rat ?, Pourquoi les rats urinent-ils partout ? et Marquage urinaire.


Quand à savoir si la méthode flip-and-pee fonctionne, j'émets l'hypothèse qu'un rat qui est retourné, maintenu, sur qui on hurle et que l'on asperge d'urine peut être surpris et arrêter de faire ce qu'il était en train de faire et être par la suite intimidé et en retrait. Non pas parce qu'il a été "remis à sa place" socialement, mais parce qu'il a été surpris, diverti et peut-être effrayé par le comportement dominateur de l'être humain. En d'autres mots, le flip-and-pee pourrait agir comme un simple renforcement négatif, comme un électrochoc.

(Plus d'informations sur ce sujet sur Réflexions sur l'éthologie de l'être humain et du rat)

Pourquoi les rats mangent-ils parfois leurs bébés ?

Les mères, les femelles non-apparentées, et les mâles non-apparentés peuvent commettre des infanticides, chacun pour des raisons différentes. La plupart des infanticides sont effectués sur des ratons nouveaux-nés.

Une mère peut tuer des petits difformes ou blessés, sûrement pour pouvoir allouer ses ressources aux ratons qui ont plus de chances de survie. Une mère peut tuer sa portée entière si elle est stressée, recouvrant ainsi une partie de son investissement énergétique. Les mères mal-nourries peuvent cannibaliser leurs portées, sûrement pour équilibrer leur alimentation. Une mère expérimentant une naissance anormale, comme une césarienne, peut aussi tuer sa portée. Un travail porté à terme et une délivrance normale via le canal de naissance pourrait être important pour enclencher le profil hormonal qui accompagne le comportement maternel, et il pourrait être interrompu avec une césarienne, entraînant un comportement maternel anormal et un infanticide. Les mères très jeunes ou très âgées peuvent aussi commettre des infanticides.

Les mâles adultes non-apparentés peuvent tuer une portée pour que la mère soit plus rapidement en chaleur et ainsi pouvoir engendrer la leur. Les femelles adultes non-apparentées peuvent tuer une portée pour se nourrir et s'approprier le nid. En général, vivre avec la mère réduit l'instinct d'infanticide chez les autres rats. Les femelles non-apparentées ont tendance à ne pas tuer les portées des femelles avec lesquelles elles vivent, et peuvent même participer à une éducation coopérative. Les mâles non-apparentés ont tendance à ne pas tuer la portée s'ils ont vécu avec la femelle lors de sa gestation.




Notes de traduction

  1. ear wiggling
  2. tail wagging
  3. tail swishing
  4. tail writhing
  5. retourne-et-urine
  6. bondit-et-mord