Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions

Rat Behavior and Biology : Les griffes du rat

Aller à : Navigation, rechercher
Les griffes du rat
(http://www.ratbehavior.org/claws.htm)


Auteur original : Anne Hanson (11 août 2005)
Traduction : Séverine Lemaïtre (5 décembre 2010)
Correction : Charlotte Dumartin, Estelle Deyrieux et Laura De Paepe
Retouche d'image : Nastasia Garsia Morais


Les griffes sont produites par la peau, et se trouvent à l'extrémité des doigts de la plupart des animaux à quatre pattes. Les griffes sont d'épais dépôts de cellules de kératine et d'épithélium. La kératine est une protéine fibreuse qui est aussi un constituant important des cheveux, de la couche externe de la peau, des écailles des reptiles et des plumes d'oiseaux.

Une couche de cellules appelées cellules de la matrice, située à la base de la griffe, permet de produire une nouvelle griffe. La griffe sort de la matrice, de telle sorte que les cellules les plus récentes des griffes sont situées à la base de la griffe et les plus anciennes à la pointe.

La griffe est composée de deux parties :

-Le limbe dorsal (également appelé plaque unguéale). C'est la partie dure à l'extérieur de la griffe. Dans le limbe, le grain de la kératine est perpendiculaire à la direction de la croissance et est disposé en couches à un angle oblique.
-La racine unguéale ventrale (également appelée plaque de la sole). C'est la partie douce qui s'effrite sous la griffe. Le grain de la kératine est parallèle à la direction de la croissance, et plus doux que celui du limbe. La racine unguéale se poursuit par une sorte de coussinet.

Le limbe se recourbe et entoure la racine unguéale, sauf à la pointe de la griffe, où les bords du limbe ne se rencontrent pas. Le limbe croît plus vite que la racine unguéale, ce qui explique la courbure descendante de la griffe. Les côtés de la griffe sont plus minces et s'usent plus vite que la ligne médiane supérieure de la griffe, produisant ainsi une pointe.

La griffe du rat possède un "cœur" (ou "chair vive") sensible, appelé le lit de l'ongle, que vous pouvez voir à travers la kératine semi-transparente. Chez l'homme, le lit de l'ongle est la partie plate de l'ongle qui est rose.

On trouve des griffes chez la plupart des animaux à quatre pattes. Les primates possèdent une version aplatie de ces griffes, appelée ongles. En fait, les ongles des mains et des orteils des primates peuvent effectivement être des versions fœtales de griffes. Anatomiquement, notre limbe est plat et notre racine unguéale est très réduite : juste une fine bande de matériau plus souple sous le bord externe de l'ongle. Les ongulés, comme les chevaux et les vaches, possèdent une version particulièrement épaisse de la griffe appelée sabot.

Lectures complémentaires :