Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions

Rat Behavior and Biology : Espèces, souches, races et variétés de rats

Aller à : Navigation, rechercher
Espèces, souches, races et variétés de rats
(http://www.ratbehavior.org/RatSpecies.htm)


Auteur original : Anne Hanson (11 août 2005)
Traduction : Cécile Voisin (16 juin 2011)
Correction : Charlotte Dumartin et Estelle Deyrieux


Il existe plusieurs sortes de rats ! À la télévision, nous entendons parler de neotomas[1], de rats-kangourous et de rats bruns. Dans les articles de recherche scientifique, on lit des études à propos des rats Wistar, Fisher et Sprague Dawley. Parmi les propriétaires de rats domestiques, on entend parler de rats rex, nus, berkshire, platines et sans queue. Quels sont ces différents genres de rats ? En quoi sont-ils liés entre eux ?

En bref, les rats sauvages appartiennent à plusieurs espèces différentes, alors que tous les rats domestiques et les rats de laboratoire appartiennent à une seule espèce appelée rats bruns (Rattus norvegicus). Les rats bruns en laboratoire peuvent être reproduits sur plusieurs générations pour produire des souches, qui se composent d'individus presque identiques pouvant porter une caractéristique physiologique particulière intéressante. Les rats domestiques ne sont pas divisés en races comme les chiens ou les chevaux, mais sont organisée en variétés ou types qui sont des catégories descriptives composées d'animaux apparentés ou non possédant une ou plusieurs caractéristiques physiques intéressantes.


Sommaire

Espèce

Presque tous les rats domestiques et les rats de laboratoire appartiennent à une seule espèce, le rat brun (Rattus norvegicus). Un minuscule nombre de rats noirs (Rattus rattus) sont aussi utilisés comme animaux de compagnie, mais jusqu'à présent ils sont extrêmement rares dans le milieu.

La définition classique d'une espèce est un groupe d'individus ou de populations liés qui sont potentiellement capables de se reproduire entre eux et d'engendrer une progéniture fertile.

Il y a beaucoup d'espèces différentes de rongeurs dans la nature qui portent le nom courant de "rat". Les rats-taupes nus, les rats-kangourous, les rats du coton, les neotomas[1], et bien d'autres sont des exemples d'espèces différentes.

Comment ces différentes espèces sont-elles liées entre elles ?

La réponse courte est : différentes espèces de rats peuvent ne pas être du tout étroitement liées entre elles.

Le mot courant "rat" n'est pas une classification phylogénétique (signifiant qu'il ne décrit pas un groupe d'espèces étroitement liées). Le terme "rat" est plutôt un mot courant pour les rongeurs qui sont semblables à l’œil non initié, sans tenir compte des ancêtres : ce sont des rongeurs de taille moyenne avec de longues queues.

Ainsi, par exemple, les rats bruns, les rats kangourous, et les rats du coton ressemblent tous à des "rats" pour l’œil non-initié, bien qu'ils aient beaucoup d'autres différences subtiles indiquant qu'ils ne sont pas aussi étroitement liés qu'il semblerait. Leur ressemblance est en fait seulement superficielle : ce sont tous des rongeurs à longue queue, mais la similarité s'arrête là pour certains d'entre eux.

Les rats-kangourous sont seulement des parents éloignés des rats bruns. Ce sont deux espèces de rongeurs (elles appartiennent à l'ordre Rodentia) mais c'est la seule similarité qu'elles partagent. Les rats-kangourous appartiennent à la famille Heteromyidae, alors que les rats bruns appartiennent à une famille différente appelée Muridae. Les rats bruns et les rats-kangourous ne sont pas étroitement liés du tout. En fait, les rats bruns sont plus proches des souris domestiques que des rats-kangourous, étant donné que les rats et les souris appartiennent à la même famille Muridae. (Voici un rappel rapide de la classification animale).

Les rats du coton sont plus proches rats bruns. Ils appartiennent à la même famille Muridae, mais les rats du coton sont d'un genre différent, appelé Sigmodon, alors que les rats bruns sont du genre Rattus.

Les rats noirs et les rats bruns sont bien plus liés entre eux. Ils sont dans le même genre, appelé Rattus, mais ils sont de différentes espèces au sein de ce genre. Les rats noirs appartiennent à l'espèce Rattus rattus, alors que les rats bruns appartiennent aux Rattus Norvegicus. Les rats bruns et noirs ne sont pas les deux seules espèces du genre Rattus : il y a 51 espèces !

Souche

Une souche, selon Webster's, est un groupe d'individus qui partagent un ancêtre commun hypothétique et ayant des distinctions physiologiques claires, mais pas forcément morphologiques (e.g. une souche de blé d'hiver).

Les souches de rats font référence aux rats de laboratoire ayant été reproduits dans l'isolement sur plusieurs générations. Une souche de rat est créée par reproduction pour produire des rats similaires entre eux pouvant donc être utilisés pour la recherche. Wistar, Fisher, et Sprague Dawley, et leurs centaines de divisions internes, sont des exemples de souches de rats. (index des principales lignées de rats ; base de données du génome du rat).

Une souche consanguine est définie comme le résultat de plus de 20 générations d'accouplements entre frères et sœurs, ce qui crée des individus qui sont identiques à 98 %. Après 40 générations de consanguinité, ils sont similaire à 99,5 %. En d'autres mots, ce sont presque des clones.

Les sous-souches sont des sous-divisions à l'intérieur d'une souche de rats. Les sous-souches sont formées quand (1) des différences génétiques deviennent établies dans une branche, ou (2) quand des branches sont séparées entre la 20ème et la 40ème génération de consanguinité (entre "F20" et "F40"), ou (3) quand des branches sont connues pour avoir été séparées pendant plus de 100 générations (Pass et Freeth 1993)

En tant qu'exemple de sous-souche avec une différence génétique établie, la sous-souche des rats Zucker est caractérisée par un récepteur de la leptine défectueux dans le cerveau. La leptine est une minuscule molécule qui s'attache aux récepteurs dans l'hypothalamus, faisant que le rat se sent rassasié. Les rats Zucker ont des récepteurs de leptine défectueux. La leptine ne peut pas s'accrocher aux récepteurs défectueux, ainsi les rats Zucker ne se sentent jamais rassasiés. Les rats Zucker mangent donc constamment et deviennent morbidement obèses. Les rats Zucker sont utilisés dans la recherche en tant que modèles d'obésité, de diabète et de maladies cardiaques.


Généalogie de souche de rat de laboratoire

La plupart des souches de rats de laboratoire descendent d'une colonie de rats établie à l'Institut Wistar en 1906. La souche Sprague-Dawley provient de croisements entre des femelles Wistar et un mâle "hybride" dont les origines sont inconnues. On pense que les rats Long-Evans viennent de croisements entre des femelles Wistar et un rat brun sauvage (Pass et Freeth 1993). (Index des souches principales de rats, avec les histoires et caractéristiques des souches).

Race

Une race, toujours selon le Dictionnaire Webster's, est un groupe d'animaux descendant vraisemblablement d'ancêtres communs et visiblement similaires dans la plupart de leurs caractéristiques. Une définition plus précise de race se trouve dans le livre Dogs : the ultimate dictionary of over 1,000 dog breed [2] par Desmond Morris. Selon la définition de Morris, une race est un type d'animal qui se différencie de tous les autres de la même espèce d'une façon ou d'une autre, qui a une histoire et un nom de race différents, et qui a été reproduit sur plusieurs générations. Ainsi, le Beagle et le Doberman sont des exemples de races de chiens différentes.

Selon cette définition, il n'existe pas (encore) de races de rats séparées.

Un animal de race (toujours selon Webster's) fait référence à un membre d'une race, d'une souche ou d'une sorte reconnue sans mélange d'autre sang sur plusieurs générations.

Ainsi, comme il n'existe pas de races séparées de rats, il n'y a pas de rats "de race" dans le monde des animaux de compagnie. Il y a, cependant, plusieurs souches différentes de rats dans les laboratoires, et il est concevable qu'un rat provenant de l'une de ces souches puisse être appelé "de race". Cependant, "de race" est un terme qui n'est jamais utilisé dans la reproduction de rat de laboratoire.

Quelle est la différence entre une souche et une race

Il y a de manière évidente un certain chevauchement entre les deux termes : les deux font référence à des sous-groupes d'individus d'une espèce donnée qui partagent des traits communs par une descendance commune. Cependant, le terme souche a tendance à faire référence à des différences physiologiques, alors que le terme race a tendance à faire référence à des différences morphologiques.

Les différences physiologiques sont des différences de fonctionnement physique et chimique, elles sont donc souvent internes et invisibles.

Exemple : une haute résistance au froid ou au chaud, un problème de coagulation, une immunodéficience, un fort rendement de lait (vaches), une laine épaisse (moutons) sont des exemples de différences physiologiques qui peuvent définir une souche.


Les différences morphologiques sont des différences de forme ou de fonctionnement, elles ont donc tendance à être externes et visibles.

Exemple : taille du corps, longueur des pattes, couleur de la robe, longueur des poils, longueur de la queue, forme de la tête et placement des oreilles sont des exemples de différences morphologiques qui peuvent définir une race.

Variété

L'apparence des rats domestiques est très variable : ils peuvent avoir des couleurs et des marquages différents, leur fourrure peut être lisse ou ondulée, ils peuvent ne pas avoir de fourrure du tout, leurs oreilles peuvent être basses, ils peuvent avoir des queues longues, courtes, ou absentes.

Ce kaléidoscope des variations de rat est généralement divisé en variétés ou types (e.g. RMCA and AFRMA). Une variété est arbitrairement définie comme un groupe de rats qui partagent une même caractéristique physique. Par exemple, les rats à la fourrure ondulée appartiennent à la variété "rex", les rats avec des oreilles basses sont appelés "dumbo", les rats sans poils sont appelés "nus".

Deux rats appartiennent à la même variété s'ils partagent la caractéristique en question, sans tenir compte des ancêtres des rats. Un seul rat peut appartenir à plus d'une variété, comme "dumbo" et "rex".

Une variété est donc une catégorie purement descriptive, elle ne dit rien sur la relation biologique entre les rats.

Définir un rat

Les rats bruns peuvent être reproduits avec beaucoup de configurations différentes de caractéristiques. Trouver à quelle catégorie un rat appartient implique de faire la somme des caractéristiques qu'il a et de les aligner dans un nom descriptif.

Ainsi, un rat blanc avec une tête marron foncé et une ligne dorsale, et une fourrure ondulée est appelé "rex hooded chocolat". Cet animal n'est pas un exemple d'une race de rats rex hooded chocolat. Il présente simplement une configuration particulière de caractéristiques qui peuvent être très différentes des caractéristiques de ses parents, ses frères et sœurs, et sa progéniture.




Notes de traduction

  1. 1,0 et 1,1 en anglais : wood rat ou pack rat
  2. Les chiens : le dictionnaire ultime sur plus de 1 000 races de chiens