Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions

Les signes d'agressivité de mon rat

Aller à : Navigation, rechercher

Afin d’éviter une incompréhension entre votre rat et vous qui pourrait aboutir à une éventuelle morsure. Il existe plusieurs signes de colère chez le rat, il est important de les connaitre et d’avoir des réactions appropriées.


Sommaire

Causes et situations hostiles

  • Intégration d’un ou plusieurs individus
  • Douleur
  • Peur
  • Traumatisme
  • Hiérarchie
  • Jalousie et odeurs des autres animaux
  • Femelle en gestation ou élevant ses petits
  • Rat ou rate territoriale
  • Colère
  • Troubles neurologiques
  • Rat agressif hormonal (AH)

Tout d’abord nous allons développer les différentes situations qui pourraient énerver votre rat.

Intégration d’un ou plusieurs individus

Si votre rat est le dominant d’un groupe et constate l'arrivée d'un nouveau venu, cela ne risque pas de le laisser indifférent. N’oubliez pas que votre rat est un animal, il ne va pas se dire « chouette un nouveau copain » (bien que des rats dominés ou neutres ou très sociaux ont souvent cette attitude) mais plutôt « un intrus ! Que fait-il sur mon territoire ? », il va s’empresser d’aller lui montrer qui est le chef de ses lieux en testant et essayant de soumettre le nouvel arrivant.

Conseils : Laissez faire, sauf si le rat mord. Dans ce cas, il faudra étudier la situation et prendre une décision judicieuse.

Douleur

Une douleur forte ou lancinante peut rendre votre rat agressif.

Conseils : identifiez la cause et soulagez le si possible. N'hésitez pas à le mettre dans une cage seul au repos, si vous sentez qu'il exige d'être isolé de ses camarades.

La peur

Un rat effrayé peut mordre. Un rat sauvage par exemple va mordre lorsqu'il n'a aucune issu pour fuir car il a peur de vous. Dans le cas d'un animal domestique, cela n'arrive jamais avec des rats qui sont correctement socialisés. Par contre, si vous les surprenez au réveil en les touchant sans les appeler doucement, là par peur il va vous mordre.

Conseils : les interactions sociales et la routine diminueront sa peur.

Traumatisme

Il s'agit ici des rats qui ont été maltraité et ont développé des troubles du comportement le poussant à attaquer pour se protéger.

Conseils : trouver la cause de son traumatisme et créer une routine sur la raison qui l'a traumatisé avec des récompenses qui le mettront petit à petit en confiance. Bien sûr, si vous êtes l'origine du traumatisme, vu leur mémoire ... il faudra envisager des tactiques différentes comme le changement de propriétaire.

Hiérarchie ou changement de hiérarchie

Votre rat menace ou a attaqué un de ses congénères, les combats de hiérarchies arrivent lorsqu’un rat tente de prendre la place du dominant. Cela peut arriver quand le dominant se fait vieux ou que les jeunes sont en crise d’adolescence.

Conseils Si un rat en vient à mordre l'un de ses congénères, il faut alors repenser votre groupe ou le castrer car en règle général cela vient d'un problème hormonal ou que le rat a un comportement qui ne font pas parti de critères d'un rat domestique mais qui reste lié aux hormones même si le facteur environnemental y joue.

Jalousie et odeurs d'autres animaux

Vous avez l’odeur d’autres animaux et cela déplait à votre rat, il va s’empresser de vous renifler un manière assez brusque, le poils hérissé vous souffler dessus ou envers le rat dont il est jaloux. Si vous avez un rat jaloux ou territorial et/ou que vous avez subi un marquage urinaire pour montrer que vous faites parti de son groupe, pour éviter une situation agressive, lavez vous les mains avant de rejoindre votre rat.

Femelle en gestation ou élevant ses petits

Elles peuvent se montrer très protectrices et vous considérer comme une menace pour sa progéniture (cela est liée aux femelles qui n'ont pas été correctement sevrée par la main des humains et qui n'a pas été domestiqué comme il se devait, plus le fait que les hormones la travaillent), il n’est pas rare de les femelles montrent les signes d’agressivité cités dans cet article. Le rat est un animal domestique mais son instinct de survie n’est pas inhibé pour autant.

Conseils : Pour éviter ce genre de comportement, attendez qu'elle parte en vadrouille pour toucher les petits, ou en amont choisissez des femelles qui ont été touchée depuis la naissance et qui ont été bien traitée, vous verrez des gestions de femelles plus calmes et plus sereine car elle vous feront confiance.

Rat ou rate territoriale

Un rat ou une rate qui vous mord, peut le faire aussi parce qu'ils sont très territoriaux. Cela est plus courant chez les femelles qui ont un sens protecteur plus élevés. Ces rats en dehors de la cage ne le feront pas mais à l'intérieur, ils le feront car ils ne vous ont pas encore acceptés dans leur territoire.

Conseils : Pour cela, appâtez les avec des friandises, en vous rapprochant petit à petit à l'intérieur... Quand ils auront accepté votre main dans la cage, il faut passer à l'étape de pouvoir les attraper sans morsure. Soyez confiant et non craintif, d'un geste assuré, prenez les sous le ventre mais jamais par au dessus, car les rats naturellement ont un instinct de protection vis à vis du haut. Pour eux, le fait de les prendre par en haut est assimilé au fait qu'on les attrape comme un rapace le ferait. C'est aussi pour cela qu'il est important de les habituer depuis le plus jeune age. La manipulation, les bisous, toutes les interactions sociales feront que vos rats seront moins sur la défensive.

Colère

Un rat peut être en colère, s'il a été vraiment ennuyé (i.e. par des enfants agités, si on a déplacé sa cage). Les raisons sont parfois propre au caractère de l'animal, il vous suffira de les identifier.

Conseils : trouver l'origine de sa colère et prenez la bonne décision pour éviter de perturber votre rat.

Troubles neurologiques

Les troubles neurologiques sont difficiles à diagnostiquer pour les amateurs car ils n'ont pas appris à voir la nuance entre un rat touché par un trouble hormonal, un rat traumatisé et qui a un trouble du comportement et un rat atteint neurologiquement parlant. Donc lorsque vous avez écarté toutes ces possibilités, n'hésitez pas à demander à votre vétérinaire d'étudier la question.

Conseils : Il faut savoir que si c'est le cas, il n'y a à l'heure pas de traitement acceptable pour les rats. La seule solution envisagée est l'euthanasie. C'est rare, mais il faut savoir prendre la bonne décision car ce sont des rats malgré tout en souffrance.

Rat agressif dû aux hormones

Les comportements d’agressivité isolés arrivent mais restent rares chez le rat domestique. Mais si ceux-ci se répètent de manière très régulière, votre rat est possiblement agressif hormonal. Cet état est indépendant de la volonté de votre rat. Il subit les caprices de ses hormones (testostérone) et pour que les choses rentrent dans l’ordre une castration en généralement nécessaire, consultez votre vétérinaire. Dans des cas moins sévère, prendre son mal en patience suffit, en supprimant toute source d'agressivité, en ne le contrariant jamais, en le perturbant le moins possible, et en attendant ses 12 mois où ses hormones devraient chuter et son comportement s'adoucir petit à petit.

Un rat agressif hormonal peut s’en prendre à son propriétaire car dans cet état il ne distingue pas ceux qui lui veulent du bien de ceux qui lui veulent du mal, il est stressé, perturbé, paniqué. Après une grosse crise d’agressivité se soldant par une morsure, vous pouvez si vous le souhaitez isoler votre rat quelques minutes ou heures pour qu’il se calme, cela évitera qu’il se défoule sur les autres rats dans la cage.

Conseils : Si votre rat se frotte partout, s'hérisse, souffle, mord à sang ses congénères ou vous même, n'hésitez pas à le castrer le plus vite possible sinon il gardera certains de ses comportements.


Maintenant que vous connaissez les différentes situations qui sont susceptibles de rendre votre rat agressif, il est temps de connaitre les symptômes de ce comportement.

Symptômes

Posture

On remarque un rat agressif à sa posture menaçante. Il est d’aplomb sur ses quatre pattes, en général de profil et se déplace de côté tel un crabe afin de toujours avoir un œil sur la menace qui le guette. Cette menace peut être vous-même comme l’un de ses congénères. Le rat adopte cette posture pour montrer son hostilité, c’est un avertissement que vous ne devez pas sous-estimer.

Conseils : Essayez de calmer votre rat en lui parlant doucement sans forcer le contact ou ignorez-le jusqu’à ce qu’il se calme.

Les poils hérissés

Le rat se gonfle afin de paraître plus imposant pour impressionner d’adversaire. En se montrant plus fort, il lance un avertissement pour décliner le combat.

Mais le rat peut également hérisser son pelage pour manifester son mécontentement sans qu’il n’y ait d’adversaire. On peut constater cela lors du nettoyage de la cage par exemple. Certains rats n’aiment pas qu’on touche à leur territoire et se promène dans la cage en mode « hérisson ». Dans ce cas se comportement est temporaire, mais lavez vous bien les mains afin qu’il ne vous associe pas à cette situation stressante pour lui et que son attitude dégénère vis à vis de vous.

Conseils : essayez de calmer votre rat pour désamorcer le conflit en lui parlant, essayez de le caresser entre ses omoplates pour que son poils dégonfle s'il se laisse faire.

Il souffle

Le rat souffle dans le vide ou sur l’adversaire (un congénère ou vous) se signe vous annonce un début de combat imminent sans signe de soumission de la part de l’adversaire.

Conseils : Laissez le se calmer et/ou stoppez la situation qui engendre ce comportement.

Les dents qui claquent

Le rat claque des dents pour vous avertir que la morsure ne saurait tarder. Cela est un grand signe de nervosité. Il peut aussi laisser ses dents apparentes.

/!\ Attention ! Un rat qui claque des dents et qui n’a pas les autres signes de cet article, ne vous montre pas d’agressivité mais plutôt sa état de béatitude. /!\

Conseils : Laissez le se calmer et/ou stoppez la situation qui engendre ce comportement.

Coup de pattes et griffures

Un rat agacé peut vous repousser ou repousser un congénère avec ses pattes. Il peut vous pousser avec ses pattes avant mais en général ce sont des coups de pattes arrières comme le lapin qui tape avec ses pattes arrières sur le sol. Ces cous peuvent être accompagnés de griffures, les blessures par griffures guérissent rapidement si elles sont bien désinfectées.

Conseils : Si c'est suite à un jeu avec lui, votre rat n’a visiblement plus envie de s'amuser. Si vous vous en sentez capable, attrapez le à mains nues sinon à l’aide d’une serviette ou de gants de cuisine et rentrez le dans sa cage.

Morsure

Le signe de colère ultime, votre rat vous a mordu ou à mordu un congénère. La morsure se déroule rapidement, la douleur n’est pas intense mais la blessure saigne généralement, il est important de désinfecter rapidement. Ce n’est pas parce que le rat a extériorisé sa colère au travers de la morsure qu’il n’est plus énervé, il peut récidiver. Si vous devez isoler ou attraper l’animal, munissez-vous d’une serviette éponge pour l’attraper sans vous faire mordre et cela évitera qu’il se blesse lui-même. Il est interdit de maltraiter son animal parce qu’il a mordu ! Si il en est arrivé là c’est parce que vous avez ignoré les précédents signaux d’alertes, vous ne pourrez pas dire qu’il ne vous aura pas prévenu. A vous de trouver la cause à effet et d’avoir une attitude appropriée face à ce comportement.

Conseils : Rentrer l’animal agressif dans une cage et désinfectez-vous. Laissez le se calmer et restez sur une note positive en vous réconciliant quelques minutes plus tard.

L'incompréhension des 2 parties : Les faux signes d'agressivité

En fait, ce passage vous apprend à distinguer l'agressivité de la situation maladroite ou incomprise des 2 parties (humain VS rat).

Il existe plusieurs types de morsures :

  • je goute/mordille
  • je pince
  • je mords.

Mordillement

Un rat, souvent les ratons, vous « goute » il se demande qu’elle texture vous avez ou autre. C’est exactement comme la période des enfants qui découvre en portant tout à la bouche. Ce comportement n’entraine pas de blessure mais vous pouvez éduquer votre raton s'il vous fait mal en manifestant votre désapprobation en le mettant sur le dos et lui bloquant le thorax avec votre index et votre majeur jusqu'à ce qu'il accepte la soumission.

Autre situation, vous apportez du yaourt sur votre doigt et, hop, votre rat vous a mordu franchement sans faire gaffe. C’est le cas du « mince, ça ne se mange pas », il pensait que c’était de la nourriture à emporter mais non. Cette morsure accidentelle arrive quelques fois mais rarement douloureuse car le rat s'en rend compte avant d'aller trop loin. Le rat étant un animal intelligent, il fera plus attention la prochaine fois.

Pincement

Il arrive que des rats pincent leur propriétaire, c’est assez désagréable. Il vous pince : les doigts, le coude, les flans, etc ... C’est une invitation aux jeux, il souhaite attirer votre attention !

Et c’est la seule manière qu’il a trouvé malheureusement. Soyez donc plus attentif à votre rat qui pince et apprenez lui à ne plus le faire. Un « NON » suffit pour certains. S'il ne semble toujours pas comprendre, attrapez votre rat, soufflez lui sur le nez et posez le sur le dos en le maintenant dans cette position : c’est une soumission en douceur. Répétez ceci jusqu’à ce qu’il ait compris, cela peut prendre quelques jours.

Attention, certains rats le font pour essayer de vous dominer, sachez apprendre à interpréter ses intentions.

Morsure

Dans de très rare cas, le rat vous a mordu jusqu'au sang en lui donnant à manger. Dans ce cas, le rat n'a pas appris à faire attention, il va vous falloir de la patience pour lui apprendre à serrer ses dents doucement en vous respectant. Essayez plusieurs tactiques comportemental pour voir laquelle marcherez sur lui.

Conclusion

Comme vous l'avez pu lire, il n'est pas toujours évidant de savoir la cause du comportement de son propre rat. Un vétérinaire peut vous aider à distinguer la raison si elle est médicale ou pas. Par contre, c'est à vous à apprendre à observer votre rat via les signes et constater quelles sont les situations qui déclenchent son comportement pour vous aider à réagir correctement face à votre rat agressif ou pas.

Sources