Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions

Le rat brun : Rattus Norvegicus

Aller à : Navigation, rechercher

Classification :

Règne : Animalia (animaux)

Sous-règne : Metazoa (métazoaires)

Embranchement: Vertebrata (vertébré)

Classe: Mammalia (mammifère)

Sous-classe : Eutheria (euthériens)

Ordre: Rodentia (rongeur)

Sous-ordre: myomorphe

Famille: Muridae (muridé)

Sous-famille: Murinae (muriné)

Espèce: rattus norvegicus

Noms populaires : rat d'égout, rat gris, surmulot, rat des villes

Données anatomiques et physiologiques :

Physiologie :

Longévité : de 2 à 3 ans en moyenne

Pression sanguine : de 84 à 134 mm Hg

Rythme cardiaque : de 270 à 300 battements/minute

Température corporelle : de 37'5 à 38'5° C

Respiration : de 66 à 114 respirations/minute

Nombre de chromosomes: 42

Morphologie :

Longueur du corps : 20 à 30 cm

Longueur de la queue : 17 à 23 cm

Pattes : 4 doigts aux membres antérieurs et 5 doigts aux membres postérieurs.

Poids : 250 à 300gr en moyenne pour les femelles et de 450 à 500gr en moyenne pour les mâles

Formule dentaire : 16 dents (4 incisives + 12 molaires)

Reproduction :

Fécondité : de 5 à 6 semaines jusqu'à 12 à 16 mois en moyenne pour les femelles. 7 à 8 semaines pour les mâles.

Mamelles : 6 paires

Gestation : de 20 à 24 jours

Nombre de petits par portée : de 8 à 14 en moyenne

Sevrage : physiologique : 3 semaines minimum jusqu'à 4/5 semaines. Psychologique/social :  5 à 6 semaines

Le Rat brun :

Origines :

Le rat brun est originaire des plaines d'Asie centrale, probablement du Nord de la Chine et de la Mongolie. Son apparition en Europe date du XVIIIe siècle de manière attestée , mais l'on peut supposer de sa présence dès le XVIe siècle grâce à des illustrations d'un rat pouvant correspondre à notre Rattus norvegicus dans un ouvrage du naturaliste suisse Gesner en 1553. On suppose qu'il s'est servi des transports nautiques pour étendre son territoire. Plus gros et agressif que le rat noir, il a contraint ce dernier à fuit dans les campagnes pour s'approprier les villes.

Physique :

Le rat brun est de couleur agouti et présente un ventre plus clair que le corps. Le rat présente une couleur générale brunâtre : chaque poil est composé d'une superposition de trois teintes différentes : ardoise pour la base du poil, marron en son centre et noir à l'extrémité. La queue, plus courte que le corps se compose de 160 à 200 anneaux et quelques légers poils épars. Épais, présentant de petites oreilles et un museau taillé en oblique, le rat brun est massif est possède des vibrisses pour se repérer. Ses masséters, muscles situés latéralement et postérieurement de la joue et entrant en jeu dans la mastication, sont puissants et développés. Ils exercent aussi un rôle important dans le rongement. Enfin, le diastème (espace vide séparant les incisives des molaires), permet à l'animal de ne pas ingurgiter les dépôts indésirables lorsqu'il ronge un objet.

Alimentation et habitat :

Le rat brun est un omnivore opportuniste, il mange ce qu'il trouve dans nos villes, autrement dit nos déchets domestiques. Il consomme 8 à 10% de son poids par jour. Il préfère les lieux sombres et humides, particulièrement nos égouts pour s'y établir, profitant ainsi de l'abondance de la nourriture humaine.

Mode de vie :

Crépusculaire, le rat brun est un animal grégaire à la hiérarchie extrêmement structurée composée de dominants et de dominés. Dans un groupe de rats, l'un d'eux est désigné pour goûter un aliment nouveau et s'il ne décède pas, les autres pourront le manger à leur tour. Ils se servent de la « transmission sociale des préférences alimentaires» (« Social Transmission Of Food Preferences »). Discerner ce que les différents individus ont ingurgité en se reniflant l'haleine leur permet de rapidement identifier les aliments nocifs et la raison pour laquelle les rats se laissent rarement prendre aux tentatives d'empoisonnement. L'odeur du rat est commune à celle de son groupe et est le principal mode de reconnaissance de la colonie.


Liens:

[1] Social Transmission of Food Preferences: An Adaptation for Weaning in Rats, by Bennett G. Galef, Jr. (PDF, en anglais)

[2] Données physiologiques du rat brun

[3]La physiologie des animaux de laboratoire (PDF)

[4]'AnAge entry for Rattus norvegicus' (en anglais)