Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions

Le phénomène d'épistasie

Aller à : Navigation, rechercher

Qu'est-ce que l'épistasie ?
On parle d'épistasie lorsque 2 gènes ou plus sont impliqués dans le déterminisme d'un phénotype. Ce terme est employé lorsque l'expression d'un gène cache l'expression d'un autre.


Exemples
Par exemple, dans le cas de cette voie de biosynthèse, si le gène B ne produit pas la protéine B, il n'y aura pas d'intermédiaire, la chaîne est brisée, et le produit final ne pourra pas être synthétisé. Le gène B est donc épistatique.
En revanche, si la protéine C peut produire un autre intermédiaire directement à partir du précurseur, alors on aura un produit final différent. Il s'agit encore d'un phénomène d'épistasie.

Un bon exemple d'épistasie est celui de l'albinisme. Le gène de l'albinisme est épistatique sur tous les autres gènes déterminant la couleur. Si un rat est c//c (albinos), aucune des couleurs qu'il porte ne peut s'exprimer, faute de pigment (qui joue le rôle de précurseur). Dans notre exemple, les gènes B, C et D seraient (par exemple) l'Agouti, le Bleu et le Mink. Si le rat n'était pas albinos (C//C ou C//c), il aurait pu être cannelle bleu.