Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions

La castration chez le rat

Aller à : Navigation, rechercher

La castration du rat (mâle) est une opération devenue courante et assez rapide mais qui comporte toujours un risque de décès du fait de l'anesthésie.
La castration ne doit pas être faite par convenance pour mettre son mâle avec des femelles juste pour un gain de place et/ou de temps. Elle reste une opération à risques et l'intégration d'un mâle castré dans un groupe de femelles peut être vouée à l'échec.

Qu'est-ce que la castration ? 
Riov castré, suture agrafes
Dourak castré, suture fils

C'est une opération qui consiste à retirer les testicules des mâles. Elle dure moins de 15 minutes. Certains vétérinaires ouvrent au niveau des testicules, d'autres au niveau du bas ventre. Il y a généralement une suture interne avec des fils résorbables et une externe avec des fils ou des agrafes à retirer environ 10 jours après l'opération.
Il peut être nécessaire de mettre une collerette au rat pour qu'il n'enlève pas ses fils voire d'utiliser un spray à base d'aluminium pour aider à la cicatrisation en cas de rat trop agité.

Pourquoi faire castrer son mâle ? 
  • La cause hormonale

Certains mâles, arrivés à la période de l'adolescence (entre 3 et 13 mois), sécrètent trop de testostérone (ainsi que d'autres hormones) qui les titille et les rend nerveux voire agressifs. Pour certains, cette crise est passagère (même si elle peut durer 6 mois) mais pour d'autres, le comportement et l'agressivité empirent et la castration est alors la seule chance de calmer le rat.

La testostérone est une hormone mâle lui dictant d'avoir un comportement de mâle (un comportement plutôt virulent). Si on en donne à une femelle, celle-ci adoptera un comportement de mâle (attaquer plutôt que fuir). Chez la femelle, c'est l'œstradiol qui lui indique de se conduire en femelle (un comportement de fuite). Cette hormone injectée à rat castré le fera se conduire en femelle. Ça reste une généralité bien entendu mais cela explique la raison de l'agressivité hormonale.

Dans le cas de l'agressivité hormonale, la castration permet l'arrêt de la production de la testostérone et sans cette hormone, le mâle doit normalement se calmer. Cependant, son comportement agressif est aussi devenu un comportement acquis et il lui faudra du temps pour se comporter différemment. Même si l'hormone disparait rapidement de l'organisme (on compte 3-5 jours), le rat peut mettre plusieurs mois avant de ne plus avoir un comportement agressif. Certains se calment après 2-3 jours, pour d'autres il faut 2 voire 6 mois et d'autres restent agressifs à vie. Concernant la faculté de reproduction, on compte de 3 à 4 semaines avant que le rat devienne stérile par principe de précaution mais les spermatozoïdes qui sont stockés dans l’épididyme meurent en quelques jours puisqu'il ne restent que ce qui sont dans les "canaux".


  • La cryptorchidie

C'est le fait qu'un ou les deux testicules ne soient pas descendus dans les bourses. Cela représente un problème pour la santé du rat car il peut faire une torsion testiculaire, des tumeurs malignes (du fait de l'altération de l'environnement dans lequel se trouve le testicule non descendu mais aussi à cause du dérèglement hormonal et de l'atrophie du testicule), des troubles du comportement, abcès, etc. Un rat cryptorchide reste fertile. La castration permettra au rat de se développer normalement et de ne pas souffrir de maladies dues à sa cryptorchidie.