Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions

AFRMA : Alimentation et tumeurs chez les rats

Aller à : Navigation, rechercher
http://www.afrma.org/bc_diettumor.htm



Cet article est extrait du magazine d'information AFRMA Rat & Mouse Tales du WSSF 2008


Auteur original : AFRMA (1er novembre 2009)
Traduction : Laëtitia Lejeune (27 novembre 2012)
Correction : Charlotte Dumartin

D'un membre, par e-mail

Q Nous avons une personne qui a adopté chez nous, elle nous a appelé au sujet des tumeurs. Elle a adopté deux femelles chez nous il y a environ 1 an et demi. L'une d'entre elle a subi une opération sur une tumeur et va bien, mais maintenant les deux femelles ont des tumeurs.

Ces deux femelles sont issues de deux lignées différentes.

Cela parait bizarre que les deux femelles aient des tumeurs en même temps. Ma question est ... Est-ce la nourriture qui leur a provoqué les tumeurs ? J'ai posé la question de savoir ce qu'elles mangent et elles mangent un mélange de graines provenant d'animalerie. Beurk ! C'est la première des choses que je dis aux gens de ne pas faire pour nourrir leurs rats. Après avoir soigné la dernière de nos rates (qui est décédée de toute façon), j'ai été tenté d'arrêter toutes les lignées qui ont eues des tumeurs.

Nous n'avons pas traité avec eux à part pour un rat et le vieux rat d'animalerie qui est mort de vieillesse. Nous avons eu quelques nouveaux rats et nous avons été informés que des membres de leur famille ont eu des tumeurs, donc nous n'avons pas voulu les utiliser pour la reproduction. Nous avons offert de reprendre les femelles, mais la personne a choisi de les faire euthanasier. Quelle tristesse....

Bref... Qu'en pensez-vous ?


Réponse par Karen Robbins

R Oui, le régime alimentaire est un élément clé sur les risques d'apparitions de tumeurs. Du moment que les rats ont un mélange de graines, ils piochent et choisissent eux mêmes. Ce qui fait qu'ils n'ont pas un régime équilibré ce qui peut entrainer obésité et tumeurs. Si vous gardez les rats d'une même portée, qui n'ont jamais eu de problème alors je dirais que l'alimentation des autres rats vendus en est surement la cause. Ils peuvent aussi avoir été nourris avec des friandises ce qui aggrave le problème. Vous devez également prendre en considération d'autres facteurs environnementaux tels que le tabagisme autour des rats, des assainisseurs d'air / désodorisants / vaporisateurs de parfum utilisés, les produits de nettoyage utilisés à la maison et à nettoyer les cages / hamacs / jouets / etc., L'eau potable utilisée (robinet contre eau filtrée), le type de litière utilisée dans la cage, etc. En majorité, les tumeurs apparaissent vers les 1an et demi/ 2ans chez le rat. Si elles apparaissent plus tôt (1 an ou moins), c'est que cela peut venir d'un problème génétique.

Certaines personnes vont lire sur le net des opinions au sujet des nourritures vétérinaires qui sont "ennuyeux" et pas vraiment excitant pour les rats et que les mélanges de graines sont mieux et que c'est ce qu'ils veulent utiliser à l'instar des conseils des éleveurs. C'est bien connu que les rats sont comme les gens et mangent ce qu'ils aiment1 et non ce qui est bon pour eux. Donc si on donne le choix entre une nourriture saine et équilibrée contre une nourriture riche en graisse et sucre et bien la majorité choisirait le second choix. Il est du devoir du propriétaire du rat de nourrir son animal de la façon la plus équilibrée qu'il soit afin que celui ci ne soit pas en surpoids.

D'un autre côté les souris choisissent les bonnes choses (équilibrées) quand elles ont le choix. En 19542, une étude a prouvé que les souris choisissaient en premier lieu les céréales, le riz et les pâtes. Dans un second temps, les produits à base de lipides et de protéines comme la viande, le beurre, etc. Les derniers choix étaient du sucre, le chocolat et une variété de fruits séchés et des fruits en conserve. La littérature admet que les souris évitent les légumineux même lorsque les autres aliments sont rares. Les chercheurs ont découvert que l'avoine mélangée avec 20% d'huile olive étaient particulièrement attractifs pour les souris.

Malheureusement, les gens "humanisent" leurs animaux et donc ils vont acheter la nourriture dans les animaleries. Vous savez celle avec un bel emballage tout beau tout coloré, alors qu'ils devraient prendre les aliments plus sains comme les bouchons (ex: Hami Form) ou les légumes frais et donc plus sain pour l'animal.

Vous pourriez vouloir envisager d'ajouter à votre demande d'adoption "Quel genre de dodos vous utilisez ?", "Quel genre de nourriture vous utilisez?" et "Ce que vous donnez comme friandises" juste pour avoir une idée de la façon dont ils alimentent (ou alimenteront) leurs rats. Quelques personnes ont juste besoin de l'instruction sur ce qui est la meilleure nourriture et friandises pour alimenter des rats. Vous pourriez leur proposer de venir tous les mois (ou un mois sur 2) afin de leur procurer les bouchons (bouchons de laboratoire) de façon à ce que leur rats suivent une alimentation correcte. Ceux que vous n'arriverez pas à convaincre, vous pourrez les écarter des futures adoptions.

Étant donné que vous avez seulement deux rats avec des tumeurs, il ne semble pas raisonnable de penser qu'il s'agisse d'un sérieux problème de génétique, qui requiert d'arrêter la lignée (à moins que d'autres problèmes soit survenus sur cette lignée). Avec le faible nombre d'animaux impliqués, il est difficile de savoir si les antécédents (de la lignée) ou les mutations génétiques sont les causes de l'accroissement des tumeurs. Avec les nouveaux rats que vous avez récemment introduit, est arrivé son lot de problème de tumeurs chez les femelles. Si vous voulez les garder pour la reproduction, vous devrez garder un œil sur toutes les portées futures afin de voir si les tumeurs se développent à un âge précoce ou en grosse quantité. Si c'est le cas, cela démontrera qu'il est nécessaire de stopper la lignée.

La plupart des tumeurs chez les femelles sont bénignes (tumeurs mammaires). Si le rat est trop vieux ou a des problèmes respiratoires et ne peut être opéré, tant que la tumeur ne diminue pas la qualité de vie ou ne produit pas une perte de poids excessive ou ne devient pas ulcérante, la majorité des rats va bien. À contrario si la tumeur nuit à la qualité de vie du rat, il est temps de considérer l'euthanasie comme dernier recours.

Il y a un tas de recherche sur la prévention des tumeurs, j'en ai trouvé quelques uns intéressant les voici : Un article dit que la consommation de pommes entières en quantité équivalente à la consommation humaine de 1, 3 et 6 pommes prévient l'apparition de tumeurs mammaires chez le rat3 ; un autre papier montre que le soja cru riche en protéines réduit l'augmentation de tumeurs mammaires chez les rats irradiés4. Toutefois les rats d'élevage ne doivent pas être nourris avec du soja ou tout autre dérivé du soja (tofu, lait de soja, etc..) car la génistéine chimique dans le soja affecte les facultés reproductrices des mâles5.

Une note intéressante concernant les souris et les tumeurs dans le livre "The Care and Breeding of Laboratory Animals" nous dit que les tumeurs des souris peuvent être supprimées ou éliminées en gardant 10 souris ou plus ensemble. De plus, les souris subissent des changements physiologiques quand elles sont envoyées à des destinations éloignées de là où elles sont nées (élevées). Cela influence donc le nombre de tumeurs spontanées chez certaines souris ou chez des souris enclines aux tumeurs qui ne les avaient pas développées auparavant. Il arrive que plusieurs générations après dans leur nouvel habitat, les tumeurs réapparaissent chez la souris.


Références

1 Raising Laboratory Animals, A handbook for Biological and Behavioral Research, James Silvan, 1966. The Natural History Press, Garden City, New York. ISBN-10: 0385017006.

2 Biology of the Laboratory Mouse, by the staff of the Jackson Laboratory, Earl L. Green, Editor, Second Edition, Dover Publications, Inc., New York, 1966. ISBN 0-486-63185-0.

3 Rui Hai Liu, Jiaren Liu, and Bingqing Chen. “Apples Prevent Mammary Tumors in Rats.” J. Agric. Food Chem., 2005, 53, (6), pp 2341–2343.

4 Troll et al. “Soybean diet lowers breast tumor incidence in irradiated rats.” Carcinogenesis.1980; 1: 469–472.

5 Johns Hopkins Medical Institutions (2003, March 11). “Chemical In Soy Alters Reproductive Organs In Male Rats.” Science Daily, [www.sciencedaily.com­/releases/2003/03/030311074418.htm www.sciencedaily.com­/releases/2003/03/030311074418.htm].

The Care and Breeding of Laboratory Animals, Edmond J. Farris, Editor, 1950, John Wiley & Sons, Inc., New York. ISBN-10: 0471256080.


Réponse par Carmen Jane Booth, D.M.V., Ph.D.

R Dans le cadre de mon travail en tant que pathologiste vétérinaire, je dois souvent pour déterminer si le nombre ou l'âge à partir duquel un groupe de souris développent des tumeurs est liée à une modification génétique spécifique qui peut toucher un gène lié à la suppression des tumeurs, ou quelque autre de fonction inconnue. Pour cette raison j'ai lu beaucoup de différentes études de recherche et de livres sur les changements néoplasiques et non néoplasiques pathologiques dans différentes souches consanguines, et génétiquement modifié de la souris.

Un des livres que j'utilise pour les rats, implique la pathologie de la souche Fischer 344 de rats.

Tout d'abord, il n'est pas rare que les deux rats ont développé des tumeurs au même âge. Chez les rongeurs, l'apparition de certaines tumeurs est fréquente pour les mâles et les femelles et le nombre de tumeurs augmente avec l'âge.

Il y a d'autres études, mais j'ai celui du livre de pathologie du rat est celui que j'utilise le plus.

"Chapitre 35. Incidence des tumeurs chez les rats Fisher 344: National Toxicology Program des données historiques par JK Haseman, J Arnold, SL Eustis pp 555-564 en pathologie du Rat Fischer Référence et Atlas 1990 par Academic Press, Inc, GA Boorman et al."

Les rats sont âgés de 2 ans. Témoin (non traité): 1.983 rats femelles, 1.936 mâles. Les rats ont été nourris ad libitum.

Ce qui suit sont les tumeurs les plus fréquentes, selon le sexe :

Nombre de tumeurs examinées sur toutes les parties Mâles avec tumeurs taux en % fourchette en % Femelles avec tumeurs taux en % fourchette en %
Bénigne 1816 93.8 82-100 1457 73.5 58–86
Maligne 1024 52.9 38-82 767 38.7 18–56
Bénigne et/ou Maligne 1895 97.9 90-100 1725 83.8 66–96

Tumeurs les plus fréquentes chez les mâles :
Testicules: Tumeur des cellules interstitielles
Hypophysaire: adénome
Leucémie à cellules mononucléées
Medulla glande surrénale : Phéochromocytome

Tumeurs les plus fréquentes chez les femelles :
Hypophysaire: adénome
Glande mammaire: Fibroadénome
Leucémie à cellules mononucléées
Utérus - Polype endométrial stromale

Au fil des années, j'ai lu les journaux et l'on sait que chez les rats qui sont castrés ou stérilisés, l'incidence des tumeurs — hypophysaire, mammaires et testiculaires (pour des raisons évidentes) — baisse.

Alors, comment l'alimentation influence sur l'incidence des tumeurs ? J'ai fait une recherche bibliographique sur PUBMED : Effet de l'alimentation sur l'incidence des tumeurs chez le rat. Peu importe que l'on soit pour ou contre l'utilisation de rats dans la recherche, le fait est que les rats sont un modèle animal pour l'étude clé du développement tumoral, le développement de nouveaux médicaments, aliments, compléments alimentaires, etc, et il y a de nombreux documents de recherche — j'ai lu ~50 résumés et il n'y avait rien de plus récent que ce qui a été rapporté dans les années 80. J'ai eu le privilège d'étudier de façon informelle les pathologies des rongeurs quand je travaillais dans l'industrie avec les meilleurs médecins vétérinaires qui ont contribué à l'ensemble des travaux sur la restriction calorique et l'incidence des tumeurs chez les rats et les souris. C'est par l'intermédiaire de diapos d'étude que j'ai finalement décidé de changer mon cheminement de carrière de la médecine des animaux de laboratoire clinique et recherche anti-cancer de pathologie vétérinaire en mettant l'accent sur la pathologie des souris.

L'effet le plus profond de l'alimentation se trouve sur l'âge d'apparition et le nombre de tumeurs chez les rats et les souris. La restriction et les diètes faibles en calories réduisent les tumeurs, les rats obèses ont plus de tumeurs et une durée vie plus courte que les rats restreints en calories.

La comparaison est d'ad libitum (AL), où la nourriture est toujours disponible contre une alimentation restreinte (AR) où les rats ne sont autorisés que d'un pourcentage de ce qu'est un rat AL nourri mangerait ce jour-là.

Il est connu que les rongeurs de laboratoire AL suralimentés sédentaires souffrent d'une apparition précoce de maladies dégénératives liées à l'alimentation et les tumeurs qui conduisent à une faible survie. Il existe une corrélation significative entre la moyenne de nourriture (calories) la consommation, le poids corporel des adultes, et la survie chez les rats. L'utilisation d'alimentation restreinte modérée dans les résultats de rongeurs dans une plus faible incidence ou l'apparition tardive des maladies spontanées et les tumeurs. En outre, une alimentation restreinte modérée améliore significativement la survie, diminue le poids corporel d'un adulte (l'obésité diminue), et réduit les maladies liées à l'âge et les maladies cardiaques. Un régime modéré d'alimentation restreinte de 70-75% de l'apport alimentaire maximal sans restriction AL est ce que la plupart des études recommandées en plus d'un régime alimentaire faible en graisses.

Il y a beaucoup d'articles sur les aliments avec des antioxydants qui peuvent ou font prévenir le cancer, mais rien ne vient près comme la restriction alimentaire.

Est-ce que les rats sont nourris (autre qu'un régime alimentaire faible en gras ou régime d'alimentation restreinte) influent sur leur survie et l'incidence des tumeurs ? Ce n'est pas aussi clair et je n'ai pas pu trouver tous les papiers qui répondent à cette question précisément. En raison de la courte durée de vie des rats, ils sont plus sensibles aux effets des carcinogènes et des toxines dans leur régime alimentaire, ce qui explique pourquoi ils sont utilisés pour les études de cancérogenèse. Ainsi l'hypothèse est que les toxines, pesticides et autres qu'ils consomment auront plus d'incidences sur la santé du rat que ses antécédents génétiques.

Donc, je suis d'accord avec Karen en ce qui concerne une alimentation saine vaut mieux qu'une alimentation trop riche. Les régimes à base de graines seulement ne sont pas les meilleurs. Un bon régime est composé de bouchons de laboratoire avec des fruits et légumes frais, des graines, des haricots, des céréales... Bref un régime faible en acide gras est finalement mieux qu'un riche en acide gras, composés chimiques et autres produits douteux... Comme l'a dit Karen , l'environnement joue également un rôle important. Les rats qui vivent avec la fumée de cigarette, etc, vont avoir une durée de vie plus courte et le développement de tumeurs sera plus rapide comme on le voit chez l'Homme.


Références

Keenan KP, Laroque P, Dixit R. Need for dietary control by caloric restriction in rodent toxicology and carcinogenicity studies. J Toxicol Environ Health B Crit Rev. 1998 Apr–Jun;1(2):135–48.

Duffy PH, Seng JE, Lewis SM, Mayhugh MA, Aidoo A, Hattan DG, Casciano DA, Feuers RJ. The effects of different levels of dietary restriction on aging and survival in the Sprague-Dawley rat: implications for chronic studies. Aging (Milano). 2001 Aug;13(4):263–72